Suivez-nous
Un gentleman à Moscou
par (Libraire)
10 octobre 2018

La préciosité et l'élégance de la couverture du dernier roman d'Amor Towles est en parfaite harmonie avec le raffinement du propos: 600 pages de distinction et de finesse pour un roman en huis clos qui se déguste et se savoure dans un temps comme suspendu.
Le comte Rostov, gentleman aristocrate, séduisant et sélect à souhait, se voit assigné à résidence par un tribunal bolchevik dans le luxueux hôtel Le Métropol de Moscou dont il a fait sa demeure.
Respectant avec dignité ce que le sort a décidé, notre dandy entreprend de déjouer l'éventuelle survenue de l'ennui en se vouant à la gestion des détails pratiques. Bien que sa luxueuse suite ait été supplantée par une mansarde de 9m2, savoir-vivre confort et agrément demeurent ses mots d'ordre. Pendant que la Russie se transforme avec violence, nous suivons les aventures de ce héros irrésistible pendant trois décennies durant lesquelles il s'évertue à ne pas devenir le jouet de sa propre vie.
Et si en ayant évité l'exécution ou le goulag notre gentleman était en passe de devenir l'homme le plus verni de Russie ?
Un superbe hommage à la grande culture russe au travers d'un roman à la bienséance délicate dont on se délecte.
Un pur plaisir

Tous les conseils de lecture

"Chien-Loup"
Le , L'Armitière

L’idée de passer tout l’été coupés du monde angoissait Franck mais enchantait Lise, alors Franck avait accepté, un peu à contrecœur et beaucoup par amour, de louer dans le Lot cette maison absente de toutes les cartes et privée de tout réseau. L’annonce parlait d’un gîte perdu au milieu des collines, de calme et de paix. Mais pas du passé sanglant de cet endroit que personne n’habitait plus et qui avait abrité un dompteur allemand et ses fauves pendant la Première Guerre mondiale. Et pas non plus de ce chien sans collier, chien ou loup, qui s’est imposé au couple dès le premier soir et qui semblait chercher un maître. En arrivant cet été-là, Franck croyait encore que la nature, qu’on avait apprivoisée aussi bien qu’un animal de compagnie, n’avait plus rien de sauvage ; il pensait que les guerres du passé, où les hommes s’entretuaient, avaient cédé la place à des guerres plus insidieuses, moins meurtrières. Ça, c’était en arrivant.

Serge Joncour raconte l’histoire, à un siècle de distance, d’un village du Lot, et c’est tout un passé peuplé de bêtes et anéanti par la guerre qu’il déterre, comme pour mieux éclairer notre monde contemporain. En mettant en scène un couple moderne aux prises avec la nature et confronté à la violence, il nous montre que la sauvagerie est toujours prête à surgir au cœur de nos existences civilisées, comme un chien-loup.

Tous les événements

* Du 01 au 15 décembre de 10h à 19h
* Les dimanches 09, 16 et 23 décembre de 10h à 19h
* Du 17 au 22 décembre de 9h30 à 19h30
* Le 24 et le 31 décembre de 10h à 18h

Voir le dossier complet

Ouvrons ce guide de Noël 2018, qui renferme la sélection des Libraires Ensemble.

Ouvrons-le, comme on ouvre une Boîte de Pandore, avec plaisir et fébrilité, car il est le refuge des plus belles idées cadeaux, celles qui vont donner joie et sourires autour de nous. Au pied du grand arbre vert, si joliment décoré, nous pourrons grâce à lui déposer nos plus belles attentions.

Gourmands, voyageurs, amoureux, vieux rêveurs ou doux bambins... Lorsque le Visiteur de minuit sera passé, chacun s’exclamera : "j’en rêvais depuis longtemps !" ou "j'en rêvais sans le savoir !"

Voir le dossier complet