Suivez-nous

Marcello Martini réalise un court séjour en France. Il vient du Liberia où il dirige un foyer de jeunes enfants africains « abandonnés », une école , prend soin d'eux, enfin, à priori.
Il visite sa riche tante qui réside dans une institution prestigieuse pour personnes âgées. Elle a souhaité, exigé qu'il revienne. Marcello le fait. Trois jours, pas un de plus pour faire en sorte qu'elle continue à alimenter son compte en banque alors qu'elle menace de suspendre tous versements.Pas le choix, pas d'autres alternatives, la menace est prégnante, présence fantomatique qui sous tend toutes actions, tous comportements des personnages de ce roman noir.
Il y a ce qui est dit et surtout ce qui ne l'est pas, ces mensonges en suspens, ces souvenirs qui dérangent, ce travestissement de la réalité. Qu'est ce qui est juste ?
L'on ne rentre pas en dilettante dans l’œuvre d'Yves Ravey, l'on y pénètre plutôt avec prudence, délicatesse, respect pour une écriture exigeante, pointilleuse où chaque pensée est contrecarrée par une autre, où chaque direction est empêchée par un sens de circulation balisé, l'air de rien, de main de maître. Linéarité, simplicité vous dites ? : Le piège a fonctionné, vous êtes tombé dedans !
Le temps est l 'allié précieux d'une décantation littéraire hors norme et, quand le voile sera tombé, vous prendrez la mesure de ce pouvoir immense de la littérature, il n'est pas ailleurs.

Tous les conseils de lecture

    Du au , L'Armitière

    Pour la cinquième année, Télérama et France Culture vous proposent de devenir juré du Prix du Roman des étudiants. Ce prix récompense un roman écrit en langue française et paru lors de la rentrée littéraire de septembre de l'année en cours. Alors, si vous avez envie d'élire le successeur de Maylis de Kérangal (Réparer les vivants, éd. Verticales), Eric Reinhardt (L’amour et les forêts, éd. Gallimard), Olivier Bourdeaut (En attendant Bojangles, éd. Finitude) et Gaël Faye (Petit Pays, éd. Grasset), c'est très simple ! Seules conditions préalables : avoir entre 18 et 30 ans, être scolarisé dans un établissement d'enseignement supérieur– et, bien entendu, aimer les livres et la littérature.

    Pour participer:
    Envoyez la critique du dernier roman que vous avez lu à communication@telerama.fr :
    - par écrit (1500 signes)
    - par vidéo ou audio (1 minute, en joignant un lien YouTube, Dailymotion, We Transfer… ou tout autre plateforme vidéo ou de partage de fichiers). Les candidatures vidéo retenues seront publiées sur la chaîne YouTube du Roman des étudiants.

    ATTENTION / Candidature à envoyer avant le 8 octobre 2017
    N’oubliez pas de préciser vos coordonnées et le nom de l’établissement universitaire dans lequel vous êtes inscrit. Les candidats seront sélectionnés par France Culture et Télérama.
    Les étudiants, sélectionnés dans toute la France, éliront mi-janvier le lauréat de cette 5e édition, parmi une sélection de 5 romans choisis par les rédactions de France Culture et Télérama.

    Tous les événements