Suivez-nous
Retex

Retex

Vincent Crouzet

Le Passeur

  • 19 novembre 2017

    Un monde de pouvoir et de secret

    Changer d'air, revenir aux sources, regagner une zone de confort... il y a un peu de tout cela dans « Retex », sixième roman d'espionnage de Vincent Crouzet en quinze ans, porté par son cinquième éditeur. L'auteur de « La Tête du cobra »(2003), « Rouge Intense » (2005) « Villa Nirvana » (2007) et « Le Seigneur d'Anvers » (2009) avait besoin d'exercer son imagination à bonne distance de toute actualité brûlante. Ses derniers livres, deux plongées au coeur de l'affaire Areva-Uramin – la version romancée avec « Radioactif » (2014), la version témoignage avec « Une affaire atomique » (2017) - ne lui ont pas apporté que des satisfactions. Raconter les dessous d'un scandale d'Etat, comme [il l'a confié à l'époque à onlalu](http://www.onlalu.com/2014/12/15/nouvelle-rencontre-avec-vincent-crouzet-10994), est source de migraines et d'ennuis.

    Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u