Suivez-nous
La nuit d'avant

La nuit d'avant

Wendy Walker

Sonatine éditions

  • 10 décembre 2020

    Un suspens d'une efficacité incroyable, un suspens maintenu de bout en bout pour un livre qui se dévore plus qui ne se lit.
    Céline


  • 9 juillet 2020

    Très bon thriller psychologique.

    Vous aimez les thrillers psychologiques ? Si c’est le cas et que vous ne vous êtes pas encore procuré le nouveau roman de Wendy Walker, il est grand temps d’y remédier !

    Troisième titre de l’auteure, La Nuit d’Avant met de nouveau en avant les deux axes chers à l’écrivaine et qu’elle manie avec brio : les mécanismes de la mémoire traumatique et la complexité des liens familiaux.

    Avec Tout N’est Pas Perdu, son tout premier thriller psychologique, elle démontrait déjà qu’elle maîtrisait très bien cet exercice.
    Emma Dans La Nuit, son roman suivant, qui creusait encore plus la psychologie familiale, avait confirmé son talent.
    La Nuit d’Avant la place définitivement dans la catégorie des auteurs de thrillers à succès.

    Le roman alterne entre le point de vue de Laura et celui de sa sœur aînée Rosie, qui a toujours protégé sa cadette.
    Il faut reconnaître que celle-ci semble en avoir besoin : ces aventures amoureuses ont une fâcheuse tendance à très mal finir, et ce depuis l’adolescence, où son premier petit ami a été assassiné, et que cet drame n’a jamais été totalement résolu...
    Et voilà qu’aujourd’hui, âpres un rendez-vous avec un homme rencontré sur le net, elle disparaît subitement.
    Il faut dire que Laura préfère les loups. Mais n’en serait-elle pas un elle-même ?

    L’alternance, de protagonistes et de temps, crée comme bien souvent une lecture assez dynamique.

    La psychologie des différents personnages est bien travaillée, et l’intrigue correctement posée.

    Le lecteur reste donc en questionnements quasiment jusqu’à la toute fin du roman, et c’est agréable dans ce type de thriller où les réponses sont souvent devinées en cours de lecture.

    Le style de l’auteure est toujours aussi efficace et on ressent vraiment l’intérêt qu’elle porte à la mémoire traumatique ainsi qu’à ses conséquences, et la dextérité avec laquelle elle met en place ses connaissances pour enrichir la trame de son histoire.

    Même si je garde une petite préférence pour Emma Dans La Nuit, ce tout dernier titre vaut très largement le détour, et me confirme que j’attendrai son prochain roman avec autant d’impatience que celui-ci.

    Encore une belle réussite de Wendy Walker que je recommande aux fans du genre.