Suivez-nous
Saturne

Saturne

Sarah Chiche

Seuil

  • 29 septembre 2020

    Le particulier et l'universel se rejoignent dans une plume ciselée... Brûlant ! - Guillaume -


  • par (Libraire)
    18 septembre 2020

    Reconstruction.

    On dit de Saturne , qu'elle est la planète de la mélancolie et de l'automne. C'est l'histoire d'amour entre une fille, Sarah Chiche , et son père , trop tôt disparu. Lors d'une séance de dédicaces, une lectrice lui parle de son père qu'elle a bien connu.
    Roman tout en émotion, sur le deuil , la reconstruction ,vers la renaissance.


  • par (Libraire)
    15 septembre 2020

    Conseillé par Marie-Laure

    Le livre s’ouvre sur la mort de son père, Harry, il a 34 ans et toute sa famille est réunie autour de lui. Avant de rendre son dernier souffle, il écrira ces deux mots sur une ardoise : « ma femme, ma fille ». A ces deux mots, Sarah Chiche lui répondra par ce texte. On suit le parcours d’une puissante famille de médecins qui a fait fortune dans les cliniques. Comment deux frères que tout oppose vont devoir porter le poids de cet héritage. Mais Saturne c’est aussi une magnifique histoire d’amour, celle entre Harry et Eve, femme fantasque racontée dans les Enténébrés, et celle entre une petite fille et un père qu’elle n’a jamais connu. Saturne fait aussi le récit d’une profonde dépression qui a enfermé la narratrice dans ses ténèbres pendant 2 ans et demi. Un livre introspectif mais aussi très cinématographique, ce qui n’est pas anodin quand on connaît la passion de l’autrice pour le 7e art.
    Livre du deuil, de la mélancolie et de l’amour passion, Sarah Chiche nous raconte sa descente aux enfers mais aussi sa renaissance. Un livre pour retrouver ses morts, un livre pour retrouver la vie et l’écriture comme passerelle entre deux mondes.

    Article rédigé par Marie-Maure Turoche pour le magazine Page des libraires


  • par (Libraire)
    11 septembre 2020

    « De Saturne, on dit que c’est la planète de l’automne et de la mélancolie ».
    Sarah Chiche est psychanalyste et écrivain, et par l’écriture elle dissèque le sentiment de manque, d’abandon et de panique suite à la mort d’un proche. Comment survivre avec l’absence ? avec nos morts ?
    Saturne est un roman très fort, un cri d’amour d’une fille pour son père disparu quand elle était bébé, un élan de tendresse pour une famille cabossée, imparfaite mais présente, et un éloge de l’écriture, comme ultime thérapie.
    Bouleversant.

    Anne, libraire Charlemagne Toulon


  • par (Libraire)
    5 septembre 2020

    Comment se construire à la recherche de son père?
    Tout en émotions, Sarah Chiche dresse le portrait de cet homme à la sensibilité exacerbée et au destin foudroyant.
    Intense.


  • 29 août 2020

    Saturne, Sarah Chiche, Le Seuil

    Saturne, Sarah Chiche, Le Seuil.

    "Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous"disait Paul Eluard. C'est bien le cas pour Sarah Chiche lorsqu'elle rencontre fortuitement à Genève une femme qui lui confie avoir connu son père et sa famille. Rencontre décisive qui va précipiter l'écriture de "Saturne", récit sombre et mélancolique où l'auteur retrace l'histoire de ce père disparu tragiquement lorsqu'elle avait 15 mois. Mais à travers les siens, Sarah Chiche nous parle d'elle, elle évoque la difficulté à se construire sur les deuils, la perte et le manque, la difficulté à exister au sein d'une famille qui dévore ses enfants, à demeurer fidèle à soi-même. Emouvant!


  • par (Libraire)
    29 août 2020

    Coup de cœur de la chouette

    Peut-on se construire dans l'absence du père, dans le vide qu'il laisse et qu'on ne réalise même pas tant son existence passée est tue ? Alors qu'une dame l'interpelle sur un salon, ayant "bien connu votre père", l'autrice voit son équilibre vaciller. Par petites touches, elle tente alors de recomposer les liens et les parcours de vie de sa famille, et brosse un portrait saisissant de sa propre détresse alors qu'elle était jeune adulte. Un roman à fleur de peau, qu'on lit avec beaucoup d'émotion.


  • 29 août 2020

    Sarah Chiche frappe fort avec ce nouveau livre âpre, tendu et surtout très personnel. Hantée par le décès prématuré de son père, aux prises avec une famille obsédée par le matérialisme et le déni, elle fait face à ses démons dans ce grand livre de résilience.
    Essentiel et fulgurant !


  • par (Libraire)
    26 août 2020

    Bouleversant

    Un magnifique livre, sombre, mélancolique et sensible sur le poids de la famille.


  • par (Libraire)
    26 août 2020

    Un texte fabuleux

    Finalement, ils sont rares ces livres dont on se souvient très longtemps. Je suis certaine que pour moi, Saturne fera partie de ceux-là. Ne passez pas à côté de ce texte fabuleux qui se lit d’une traite. Il m’est difficile d’en parler tant je suis sortie chamboulée de cette lecture. Chaque phrase, chaque mot est important. Saturne est un roman sur la famille, le deuil mais surtout sur la naissance… la vraie naissance. Bouleversant mais rassurant, universel.


  • par (Libraire)
    25 août 2020

    Emerveillement

    Un émerveillant roman malgré sa noirceur et c'est bien là toute sa force !
    L'on prend une réelle "claque" à la lecture de ce livre tant son sujet et son écriture "viscérale", nécessaire, vitale, concourent à créer une émotion rare et marquante.
    Sarah Chiche y parle du deuil, du manque, du vide laissé, des "affres" de la famille et rend par la même un vibrant hommage aux vulnérables et aux endeuillés.
    Immense coup de coeur pour "Saturne" : une rencontre littéraire de cet ordre est si précieuse et d'une grande valeur sur la route d'un lecteur....


  • par (Libraire)
    20 août 2020

    Histoire de famille

    Ce roman est d'une rare beauté. Quelle que soit votre histoire, votre parcours, votre vie, vous avez sûrement vécu l'une des situations racontée dans ce livre, parfois douloureux, parfois vibrant, et vous serez sensibles à la plume intelligente de son autrice. Le genre d'ouvrage qu'on finit la gorge nouée, les yeux humide et une furieuse envie de serrer ses proches dans ses bras!


  • par (Libraire)
    11 août 2020

    Coup de coeur Passage Culturel

    Un roman surprenant et troublant. La construction du roman peut dérouter mais le final est grandiose et mérite que l'on se plonge jusqu'à la dernière ligne. Un portrait de famille glaçant de justesse.