Suivez-nous

Les enfants de la Volga

Gouzel Iakhina

Les Éditions Noir sur Blanc

  • par (Libraire)
    5 octobre 2021

    Les allemands de la Volga

    Dans ce superbe roman, Gouzel Iakhina nous plonge au coeur d'une communauté allemande vivant sur les bords de la Volga. Sur les conseils de Catherine II ces allemands ont fait de la Russie leur nouvelle patrie. Ils y ont construit une petite république, bien à part, avec ses règles et ses lois.
    C'est là que vit Bach un jeune instituteur. Il y mène une vie modeste et paisible jusqu'au jour où il est envoyé enseigner de l'autre côté de la Volga.
    La rencontre avec Klara, une toute jeune paysanne, bouleversera sa vie.
    De 1920 au purges de Staline, Gouzel Iakhina fait défiler tout un pan méconnu de l'histoire russe.

    Une écriture splendide et une traduction de Maud Mabillard remarquable !

    Mila


  • par (Libraire)
    24 août 2021

    Roman russe

    Jakob Bach est instituteur allemand dans la région de la Volga (Russie). Des colons allemands se sont installées dans cette région depuis l'invitation de la tsarine Catherine II au XVIIIème siècle. Ce peuple va se trouver ballotté lors des premières années de l'URSS entre tolérance et répression.
    Un grand roman russe, un roman historique avec une nature puissance, le fleuve Volga et une bouleversante histoire d'amour et de filiation.


  • par (Libraire)
    23 août 2021

    Une plongée poétique et historique dans une Russie sauvage

    Gnadenthal, petit village installé sur les rives droites de la Volga, abrite une communauté d'Allemands venus s'installer en Russie au XVIIIè siècle, à la demande de l'Impératrice Catherine II.
    En 1920, Bach, personnage central de ce roman, est un instituteur érudit, respecté pour sa fonction et son savoir. Cependant, un jour, il est enlevé et mené de force sur la rive gauche sauvage, considérée comme maudite. Là, il fait la rencontre d'un riche Allemand, Udo-Grimm, qui lui fait une étrange proposition : apprendre le Haut-Allemand à sa fille Klara (sans jamais la regarder), dans l'optique de partir la marier dans le pays natal. Une romance naît entre Bach et Klara et ils s'installent en marge de la communauté. Par ce choix, Bach scelle son destin et se place comme témoin indirect, mais perspicace, des maux de l'Histoire.

    Dans ce deuxième roman au souffle romanesque remarquable, Gouzel Iakhina nous transporte une fois de plus dans la nature sauvage et impartiale de la Russie. En suivant Bach et sa famille sur plusieurs décennies, nous découvrons un passé méconnu de la Russie et de l'Allemagne. Grand roman sur la relation filiale, l'adoption, la nature, et le détachement, Les enfants de la Volga saura vous conquérir avec toute sa poésie et sa philosophie.


  • par (Libraire)
    17 août 2021

    Après son remarquable premier roman "Zouleikha ouvre les yeux", l'écrivaine tatare confirme son immense talent et atteste, pour notre plus grand bonheur, que le grand roman russe est loin d'avoir tiré sa révérence. Suite à son impressionnante épopée sur la dékoulaquisation elle met sa plume luxuriante au service d'une histoire méconnue du grand public, celle des allemands de la Volga qui se sont installés sur les rives du fleuve à partir du 18ème siècle à l'invite de la tsarine Catherine II.
    L'action se déroule dans les années 1920-1930 dans une colonie dans le village de Gradenthal au bord de la Volga, cerné par la steppe. Jakob Bach le maître d'école reçoit un bien curieux message l'incitant à donner des leçons à une jeune fille nommée Klara qui vit seule avec son père, recluse dans une ferme éloignée de la vie ordinaire.
    Inutile d'en annoncer davantage sur les drames que vont traverser les deux futurs amoureux, la quatrième de couverture s'en charge largement. Contentons nous d'acclamer avec ferveur la beauté de ce roman, une fresque romanesque admirable dans laquelle la couleur locale et historique se mêle au fantastique.
    Une immersion à couper le souffle dans la violence tant de la nature que de l'âme russe. C'est sublime, terriblement attachant, quand la littérature a le pouvoir de rendre heureux...


  • par (Libraire)
    12 août 2021

    Conseillé par Dominique, lectrice de la librairie Gibier

    Une écriture d'une immense richesse à la fois glaçante et tendrement humaine qui nous plonge dans les eaux profondes de la Volga et dans les cœur des hommes déracinés à l'écart du monde. Basé sur des documents historiques, un roman plein d'images, d'odeurs et de sons qui exalte la beauté du monde et les manifestations les plus intimes de la vie. Magnifique !


  • par (Libraire)
    3 août 2021

    Bach, le géant de la Volga

    À Gnadenthal, colonie allemande située sur les rives de La Volga, Jacob Bach le maître d'école au caractère aussi tranquille que son village, voit sa vie changer le jour où lui parvient un mystérieux message. On lui demande de traverser la Volga et d'enseigner auprès de Klara. Klara et Bach tombent amoureux et il restera de ce côté du fleuve. Sans dévoiler toute l'histoire, Bach sera amené à élever seul Anntche, sa fille et doucement s'enfermera dans le silence. À défaut de parler, il va écrire. Il faut bien gagner un peu sa vie afin de pouvoir manger. Il écrit donc des articles qui sont publiés dans un quotidien local. Une chronique qui sera suivie et attendue, allant du merveilleux au plus cruel. Les saisons passent et l'arrivée d'un garçon, Vasska, à la ferme bouleverse l'équilibre entre Bach et Anntche. Bach, homme humble, fait tout pour le meilleur et devient un véritable héros, le héros de la Volga. Magnifique Bach, magnifique Volga, magnifique roman.