Suivez-nous

Seyvos

Maylis de Kerangal, Joy Sorman

Inculte-Dernière Marge

  • par (Libraire)
    23 avril 2022

    Seyvoz

    Deux récits parallèles autour du barrage de Tignes en Savoie, rebaptisé ici Seyvoz. L'un volontiers fantastique, dans un contexte résolument contemporain, l'autre faisant revivre la construction de ce barrage hors du commun et l'engloutissement de tout un village.


  • par (Libraire)
    21 avril 2022

    Seyvoz

    Deux récits parallèles autour du barrage de Tignes, en Savoie, rebaptisé ici Seyvoz. L'un volontiers fantastique, dans un contexte résolument contemporain, l'autre faisant revivre la construction de ce barrage hors du commun et l'engloutissement de tout un village.


  • par (Libraire)
    31 mars 2022

    SEYVOZ

    L'enfouissement d'un village pour construire un barrage, le progrès dans ce qu'il a de plus vertigineux, glaçant comme les paysages dépeints dans ce roman à quatre mains. Une histoire aux confins du réel, très réussie !
    Emilie T


  • par (Libraire)
    25 février 2022

    Trouble, documenté et hypnotique, qui flirte habilement avec le fantastique

    Ce court roman brodé à quatre mains a la texture opaque et inquiétante d'un rêve qui s'échappe ; la couleur insondable d'une eau bordée de cimes, contenue par du béton - « Seyvoz, un mur de fiction qui retient un lac d’artifice ».
    ⚡️Deux autrices ont lissé leur plume et accordé leur rythme - effréné, à bout de souffle. L'une raconte à l'hyper-présent le court séjour de Tomi Motz, ingénieur taiseux, sur le barrage de Seyvoz afin d'en contrôler l'installation électrique. L'autre lointaine et lacunaire s'élève depuis les années 50. Elle dit la sidération d'un village de montagne sur le point d'être englouti ; l'onde de choc chez les Brax, les Colevert, les Guillermoz, les Michelis - chapelets de noms à l'espace généalogique déjà presque noyé. Par bribes, elle raconte la stupeur muette des cloches qui surplombent le cimetière qu'on exhume et transfère, l'eldorado alpin de ces ouvriers portugais, ceux-là pour qui le mur se fera sarcophage. Chronique d'une catastrophe annoncée - pendant ce temps Tomi suffoque, s'électrocute, perd pied au contact de ce passé qui suinte hors des murs bétonnés.
    ⚡️Un roman trouble, documenté et hypnotique, qui flirte habilement avec le fantastique . Un coup de maitre(sses) pour une écriture collective de très (très) haut vol !


  • par (Libraire)
    24 février 2022

    Seyvoz

    Seyvoz était le nom d'un village de montagne. Il est devenu celui d'un barrage édifié dans les années cinquante. Un lac artificiel, et le village englouti pour fournir l'électricité aux citadins.
    Le texte est écrit à quatre mains, c'est ce qui porte toute l'originalité et l'intensité de ce roman.
    Une encre noire dit le présent, celui de Tomi Motz, ingénieur de chez Voltang qui ne parvient pas à accomplir sa mission de vérification des installations. Il ne trouve pas l'interlocuteur qu'il doit rencontrer, souffre de troubles qui lui donnent la sensation de perdre la raison.
    Une encre bleue dit le village d'avant et ce que provoque la décision de la construction du barrage. Le village doit se vider de ses habitants et les tombes du cimetière sont déplacées. La main d'oeuvre face au chantier immense afflue de partout. Le mur bétonné renferme ses morts accidentés, l'histoire des rencontres entre autochtones et étrangers, les événements que l'édification du barrage a provoqués.
    Les deux récits s'entremêlent, se complétent et sourd crescendo l'angoisse. En lisant, m'est revenu à l'esprit un épisode de la quatrième dimension –pour ceux qui s'en souviennent– où un homme seul s'enfonce et erre dans une ville vide, désertée, entrant dans des maisons devenues inoccupées et poussiéreuses alors qu'au dehors le vent fait virevolter papiers, déchets et autres objets.
    Peu à peu, le réel échappe et l'angoisse monte vers quelle fin ?! C'est formidablement écrit.


  • 11 février 2022

    Une formidable écriture à 4 mains

    Dans ce court roman, nous découvrons l'histoire du barrage de Seyvoz, ou plutôt l'histoire des personnes dont la vie a été chamboulée à cause du barrage de Seyvoz.
    Avec une intelligence rare, les deux autrices se partagent les voix et les narrations avec une intelligente dramaturgie rare, les styles sont percutants et efficaces.
    Une très belle expérience de lecture, hypnotique et saisissante !


  • 11 février 2022

    Une formidable écriture à 4 mains

    Dans ce court roman, nous découvrons l'histoire du barrage de Seyvoz, ou plutôt l'histoire des personnes dont la vie a été chamboulée à cause du barrage de Seyvoz.
    Avec une intelligence rare, les deux autrices se partagent les voix et les narrations avec une intelligente dramaturgie rare, les styles sont percutants et efficaces.
    Une très belle expérience de lecture, hypnotique et saisissante !