Suivez-nous

Les coeurs endurcis

Martyna Bunda

Les Éditions Noir sur Blanc

  • par (Libraire)
    27 juin 2022

    Prix de l'Ourse d'Or 2022 !!!

    Epopée de femmes : trois sœurs et leur mère, liées à et par un lieu, la maison de la Colline-aux-vierges, en Cachoubie (Pologne, XXè) : liées, certain.e.s diraient attachées/emprisonnées car elles n'arrivent pas à s'en détacher, s'en libérer, quoi qu'elles fassent.
    C'est un récit de vie qui peut se montrer dur et cruel. Mais ces femmes s'emparent mine de rien de cette vie et rient/se rient de cette dureté. Souvent on rit avec elles (on pleure aussi) et parfois on rit aussi de moments tristes.
    Une « collègue » du jury a résumé ces héroïnes en disant : « la résilience faite femmes ».
    Et c'est vrai que cette œuvre réunit des « petits riens remarquables et sublimes » (dernière page) qui, mis bout à bout, forment la vie. Et ces « petits riens remarquables et sublimes » rendent cette vie belle malgré sa dureté.
    J'attirerai enfin votre attention sur le titre, qui porte en lui tout le livre : Les Coeurs endurcis, car ce ne sont au fond que des histoires d'amour mais ces cœurs sont comme tannés par l’âpreté de la vie et c'est ça qui est beau.

    Hélène Breton, pour le Jury de La Grande Ourse


  • 20 mai 2022

    femme, Pologne

    Quel roman riche que celui-ci qui suit 4 femmes depuis la seconde guerre mondiale jusqu’à nos jours dans un petit village de Pologne.

    Il y a la mère, Rozela, brûlée au fer à repasser par un groupe de soldats russes après qu’ils l’aient violé.

    La soeur aînée Gerta, qui se marie avec l’horloger Edward et part habiter à la ville.

    La suivante, Truda, qui se marie avec le commis Jan avant qu’il ne devienne milicien du régime. Mais Jan n’est pas celui que l’on croit.

    Et enfin Ilda et sa moto, qui se marie avec un sculpteur connu qui la tien enfermée.

    N’oublions pas Jakob, l’ancien amoureux de Truda, reparti vivre en Allemagne après la guerre et qui écrit toujours à son amoureuse polonaise.

    Il y a aussi les cochons croisés sanglier qui sont à l’origine d’une nouvelle race.

    Bref, un roman foisonnant sur une famille de femmes à la fin du 20e siècle, ces petits riens remarquables et sublimes qui font une vie.

    L’image que je retiendrai :

    Celles es chaussures à talons hauts que Jakob envoi à Truda d’Allemagne.


  • 8 mai 2022

    Le tableau des sœurs

    Un village de Cachoubie en Pologne dans les années 30 et 70/80.
    Rozela a élevé seule ses trois filles, bravant la guerre et la période stalinienne

    Ce roman choral est porté par ces quatre femmes créant une véritable immersion dans la maison familiale mais aussi dans l’Histoire. Martyna Bunda alterne les petits riens de la vie, les drames et quelques bonheurs ; insistant sur la détermination et la solidarité féminine nécessaires pour survivre. Les sœurs, malgré leurs divergences, restent unies et liées par le sang.

    Premier roman réussi, d’une grande richesse inventive, très bien rythmé par grand nombre d’anecdotes.
    A découvrir.