Suivez-nous

Conseils de lecture

Sur les traces de nos peurs

Duby, Georges

Textuel

14,90
par (Libraire)
24 juin 2020

Ce court essai est une réédition d'un entretien que le grand médiéviste Georges Duby a tenu avec deux journalistes au moment du passage à l'an 2000 a pour projet de décrire les principales peurs au Moyen-Âge et leurs échos dans notre époque comme par exemple la misère, la violence et bien sûr les épidémies...

Un livre passionnant à lire pour remettre en perspective ce qui se passe aujourd'hui.

Pour approfondir cette lecture, je vous invite à lire un autre titre de cet auteur "L'an Mil" aux éditions Folio.


LES VOUS
18,00
par (Libraire)
18 juin 2020

dès 11 ans

Les Vous sont des êtres invisibles débarqués subitement dans un petit village d'Italie.

Bien que pacifiques , leur arrivée provoque peur et curiosité.

Blue et ses amis vont les aider mais c'est un vrai challenge et les péripéties s'enchaînent.

Comme on peut s'y attendre avec Davide Morisinotto , ce texte est un excellent roman fantastique très très loin des stéréotypes du genre.

On s'attache à ces Vous , et comme d'habitude avec cet auteur ( je l'adore) , ceux sont les enfants les vrais héros , curieux et tolérants , ils seront les premiers à les accueillir .


Les sept morts d'Evelyn Hardcastle
9,10
par (Libraire)
17 juin 2020

Un roman à énigmes captivant et original

Un bal est donné dans un château isolé de la campagne anglaise par la famille Hardcastle, réunissant des invités d'horizons différents. Evelyn Hardcastle va être assassinée sept fois au long de ce livre, et le "héros", le narrateur, va revivre la même journée dans la peau de différents personnages. Nous voici entraînés dans un labyrinthe d'énigmes parcouru par une galerie de personnages hauts en couleurs, parfois masqués.

Ce roman profondément original, baignant dans une atmosphère so british et mâtiné d'une touche de fantastique, se savoure comme une partie de Cluedo... et mettra certainement vos petites cellules grises à rude épreuve!

Une lecture captivante et stimulante!


Libres d'obéir, Le management, du nazisme à aujourd'hui

Le management, du nazisme à aujourd'hui

Gallimard

16,00
par (Libraire)
17 juin 2020

Attention point Godwin, comment comparer le pire des régimes politiques avec la société capitaliste d'aujourd'hui ?

Johann Chapoutot , historien de l'Allemagne , aborde cette problématique par le biais d'un homme Reinhard Hohn. Ce technocrate est l'un des architectes de l'organisation étatique du Reich , curieusement il fût absent des procès de Nuremberg et après guerre il fonda une école de management. C'est en effet par le management que l'historien compare les époques car un grand nombre des leaders économiques de la RFA furent formés dans son établissement.

L'historien développe dans ce court essai un parallèle donc entre la hiérarchie des tâches des Nazis , où le subalterne a l'illusion d'une liberté d'actions alors qu'il est lié aux donneurs d'ordres attendant des résultats précis (comme on le retrouve aussi bien dans les usines que dans les camps) et les techniques de management de notre société ultra capitaliste où l'obsession de la bienveillance au travail cache une demande toujours plus grande d'efficacité.

À méditer.


LA FABRIQUE DU CONSOMMATEUR - UNE HISTOIRE DE LA SOCIETE MARCHANDE
19,00
par (Libraire)
17 juin 2020

Dis moi ce que tu achètes, je te dirai qui tu es.

Une image pour introduire le propos, la longue file d'attente devant un Mcdo quand celui-ci pu rouvrir après le confinement .
Anthony Galluzzo, historien de la culture de consommation , contextualise cette pratique moderne et revient sur sa naissance.
En effet, il nous explique comment une société agricole quasi autarcique a été remplacée par des citadins High-Tech.
Il développe les différentes étapes qui font la société d'aujourd'hui, la création de marques référentes, les grands magasins, l'exposition à la publicité...
Cette évolution a un point de départ, la naissance de la classe bourgeoise au XIXe siècle et de ses besoins artificiels liés à sa condition.
Pour approfondir ce propos, je vous invite à lire le classique de Jean Baudrillard "La société de consommation" chez Folio ; mais également un autre essai chez Zones "Les besoins artificiels" de Razmig Keucheyan.