Suivez-nous

Conseils de lecture

Pourquoi être heureux quand on peut être normal?
21,00
par (Libraire)
11 août 2012

Un bonheur de lecture !

C'est un livre extraordinaire ! Après l'avoir fini, tous les autres romans me tombaient des mains. Ce n'est d'ailleurs pas vraiment un roman mais plutôt un récit autobiographique. L'auteure raconte son enfance à Manchester avec une mère qui ne l'aime pas. La misère matérielle et intellectuelle, les ravages de l'alcool chez ceux qui l'entourent : on se dirait parfois plongé en plein 19eme siècle. J'ai d'ailleurs pensé à Zola ou à Dickens plusieurs fois en le lisant. Malgré tout, c'est sans pathos et on ne tombe jamais dans le misérabilisme. Elle va être sauvée par les livres qui vont lui offrir une porte de sortie, un avenir. Au fil de la lecture, on ressent très fortement la présence de l'auteure derrière ces pages et l'urgente nécessité pour elle d'écrire cette histoire. C'est noir mais aussi plein de fantaisie, de bonheur et d'espoir... bref, j'ai adoré !


De cape et de crocs, 10, De la Lune à la Terre
14,50
par (Libraire)
9 août 2012

Ultime rendez-vous

À situer quelque part entre roman fantastique et de cape & d'épée, c'est le dixième et dernier tome d'une série commencée en 1995. Ceux qui ne connaissent pas encore peuvent donc aborder cette série sans avoir à attendre la suite. On rentre tout de suite dans l'histoire, on s'attache beaucoup aux personnages et c'est aussi très drôle ! À partir de 13 ans.


Adèle n 1 : tout ca finira mal

Dole, Antoine

Tourbillon

par (Libraire)
9 août 2012

Trop méchante !

Une BD très très drôle pour les petits (à partir de 8 ans) ...mais que les adultes peuvent lire aussi. Le dessin enfantin s'accorde parfaitement à l'histoire de ce démon déguisé en petite fille. Bref, j'ai adoré !


Les Amis de Pancho Villa
par (Libraire)
9 août 2012

Viva la Revolucion !

Comme toujours dans cette collection, il s'agit de l'adaptation BD d'un roman noir. Ici, c'est l'un de ses principaux lieutenants qui raconte l'ascension fulgurante et la chute non moins rapide de Pancho Villa. Personnellement, je ne le connaissais que de nom et j'ai appris beaucoup sur la révolution mexicaine grâce à ce magnifique album. Le dessin est très épuré, très simple et colle bien à cette histoire qui oscille entre western et roman d'aventures. À lire !


En silence
16,00
par (Libraire)
9 août 2012

La rivière sans retour

C'est l'histoire d'une première fois, l'histoire d'un couple, l'histoire d'une escapade tant sportive que sentimentale. Parfois très sombre, parfois lumineux, le dessin et l'encrage sont magnifiques et on entre avec plaisir dans cette histoire racontant les aventures épiques d'un groupe d'amis descendant à pied le lit d'une rivière. En parallèle à ce premier récit, le lecteur est entrainé sur les traces d'un plus obscur chemin : celui qu'empruntent les pensées de la jeune héroïne de très bel album. Du grand art !