Suivez-nous

Conseils de lecture

La Bible

Phébus

13,00
par (Libraire)
10 octobre 2019

Les premiers romans, à supposer bien sûr qu'ils soient réussis, ont toujours un charme bien particulier, une fraîcheur inexpliquée, un élan qui leur confère une spontanéité inégalée.
"La bible", premier roman de l'écrivain hongrois Peter Nadas est paru en 1967 et n'avait jusqu'à ce jour jamais été traduit en français. Véritable pépite littéraire, il est une magnifique promesse sans commune mesure avec les balbutiements d'un talent éventuellement prometteur.
Dans une langue précise, délicate et élégante, il raconte le quotidien ordinaire d'une famille aisée dans la Hongrie communiste de l'après guerre. Le jeune héros, fils unique, demeure avec sa famille dans une villa à Budapest lorsqu'un jour sa mère décide inopinément d'embaucher une pieuse servante, venue de la campagne, pour la seconder dans les tâches quotidiennes; s'en suit un étonnant rapport de force tendu comme Peter Nadas les affectionne.
Inutile d'en dire davantage sur la trame romanesque de ce petit ouvrage d'une grande finesse mais avoir l'occasion de savourer les premières phrases d'un auteur devenu majeur est un émouvant privilège dont nous aurions tort de nous priver.


La seizième clé

Didier Jeunesse

15,00
par (Libraire)
10 octobre 2019

Dès 11 ans

Oswald vit une vie d'enfant gâté, entourée d'une armée de serviteurs , au manoir d'Hemyock.
Il ne sait jamais posé la question du fonctionnement de ce manoir , ni où il peut bien être situé, tant il se consacre à son art, la poésie!
Seules les clés qui lui sont remises à chaque anniversaire le troublent.
Zelah, une ancienne pensionnaire de ce manoir vient l'en arracher et tente de le convaincre de l'aider à percer le mystère de ce lieu et le rôle qu'ils y jouent.
Un roman passionnant et fantastique où comme dans tous ses romans Eric Senabre mêle avec brio humour et aventure.


PAS DE PANIQUE, PETIT CRABE
14,80
par (Libraire)
8 octobre 2019

A partir de 2 ans

Petit crabe est tout excité : aujourd'hui grand crabe l’emmène à la mer. Alors clip, clop, splitch, splatch c'est parti ! Oooooh comme c'est beau. Oui mais toutes ces vagues, ça fait vraiment trop peur, finalement petit crabe n'aime pas tellement la mer.
Pas de panique petit crabe ! Il va de toutes ses forces affronter ses peurs pour enfin en être libéré et profiter.

Un album drôle, avec beaucoup de répétitions, qui fait mouche à tous les coups !


Propriété privée
16,00
par (Libraire)
5 octobre 2019

Voisins-voisines

Devenir propriétaire! C'était le rêve de ce couple parisien. Ils ont tout fait pour le réaliser et ont acheté une maison mitoyenne dans un écoquartier.
Tout allait pour le mieux jusqu'à l'installation de leurs nouveaux voisins, les Lecoq.
Et le rêve se transforme tout à coup en cauchemar, bruit, odeurs désagréables, fêtes incessantes avec tout le voisinage. C'est devenu insupportable. La tension monte, l'ambiance devient de plus en plus inquiétante, grinçante, angoissante.

Julia Deck joue avec les personnages et fait de son roman une sorte de thriller. Une fois de plus je salue son écriture rapide, précise et efficace.

J'adore et vous invite à lire cette pépite dès que possible.


Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon
19,00
par (Libraire)
5 octobre 2019

Harcelement

Paul Hansen a été emprisonné au Canada, près de Montréal. Son co-détenu, Horton, est un Hells Angel qui purge sa peine pour meurtre. Paul décrit tour à tour sa vie dans le milieu carcéral et revient sur son passé jusqu'à l'événement qui a fait de lui un prisonnier.

Il raconte son enfance toulousaine, il est le fils d'un pasteur danois aux prises avec son manque de foi et d'une femme à la tête d'un cinéma de quartier qui n'hésite pas à programmer des films plutôt choquants pour le pasteur et sa communauté. Paul raconte leur divorce et son installation au Canada où il partage sa vie durant de longues années entre Winona, son grand amour, et l'Excelsior, une résidence dont il est le superintendant.
Il y consacre sa vie et se plie en quatre pour prendre le plus grand soin du bâtiment, des pelouses, des arbres mais aussi des résidents qui, au fil du temps, deviennent de plus en plus vieux et dépendants.

Ce tout nouveau roman de Jean-Paul Dubois, tout comme l'ensemble de ses textes précédents, m'a beaucoup touché, il met en lumière un personnage plein de douceur et de bienveillance qu'un individu va pousser à la révolte.