Suivez-nous
L'enseigne, Une histoire visuelle et matérielle (XIXe - XXe siècles)

Une histoire visuelle et matérielle (XIXe - XXe siècles)

Citadelles & Mazenod

49,00

Les enseignes commerciales, omniprésentes dans l'espace urbain, sont des objets peu considérés. Signes d'une société capitaliste, souvent jugées d'un goût douteux, dénoncées pour leur agressivité publicitaire, les enseignes font mauvais genre. Et pourtant, elles sont partie intégrante de l'environnement visuel de générations de passants. 
Cet ouvrage propose de retracer l'histoire de l'enseigne à une époque charnière de son histoire, des années 1850 à l'entre-deux-guerres. Ces années voient, en effet, l'enseigne traditionnelle concurrencée par la lettre, le logo, la marque, et invitent à s'interroger sur ce que cet objet indique de l'évolution de notre rapport aux images. 
Le livre vise à mettre en lumière de nouvelles approches qui touchent à l'histoire de la peinture, de l'architecture, des arts décoratifs et du design, du graphisme et de la typographie, de la photographie, mais aussi à l'histoire sociale, urbaine, commerciale et publicitaire.


Haïkus. L'art de boire et de manger
19,00

Ce nouveau volume des "Classiques en images" propose de renouer avec la tradition du poème court japonais à travers une sélection de 60 haïkus exclusivement consacrés au monde culinaire. Ce recueil célèbre avec poésie et raffinement le rapport entretenu avec la nourriture, la boisson, les sensations que procurent le fait de préparer le repas, de boire le saké, de couper un poisson. Il montre que ces manières de boire et de manger relèvent tout autant du nécessaire que du spirituel. Parmi les auteurs, nous retrouvons : Bashô, Kazué Asakura, Buson, Yûji, Masajo Suzuki, Kikaku, Teijo Nakamura, Takako Hashimoto, Chora... Ces haïkus sont illustrés par des estampes d'artistes des XVIIIe et XIXe siècles comme Utagawa Kunisada, Kitagawa Utamaro, Torii Kiyonaga, Utagawa Hiroshige...


Dictionnaire amoureux du rock
27,00

Amoureux du rock, Antoine de Caunes l'est depuis ce jour où le hasard lui fit découvrir les Beatles sur scène. Le sujet lui tient tant à cœur qu'il était prêt à se lancer dans une encyclopédie amoureuse. On lui a conseillé de commencer par le dictionnaire.
Amoureux du rock, Antoine de Caunes l'est depuis ce jour où le hasard lui fit découvrir les Beatles sur scène. Ce fut son chemin de Damas à lui (autre point commun avec saint Paul, il tombe facilement de cheval).Dès lors, il passera une grande partie de sa vie à défendre cette musique par tous les moyens mis à sa disposition : télévision (on se souvient de Chorus, des Enfants du Rock, de Rapido), radio, presse et, d'une manière générale, prosélytisme quotidien mettant parfois à l'épreuve la patience de ses proches. Le sujet lui tient tant à cœur qu'il était prêt à se lancer dans une encyclopédie amoureuse. On lui a conseillé de commencer par le dictionnaire.


Les 200 règles d'or des maîtres de la photographie
22,00

Hissez-vous «  sur les épaules des géants  » en vous appropriant les règles d’or des grands photographes, praticiens contemporains et icônes du passé, d’Ansel  Adams à  Sebastião  Salgado, en passant par Henri  Cartier-Bresson, Lee  Friedlander, Graciela  Iturbide, Martin  Parr et bien d’autres. Une source inestimable de conseils techniques, idées esthétiques ou pensées humanistes qui témoignent de leur expérience et de leur maîtrise, illustrés par quelques-unes de leurs plus puissantes réalisations. À  votre tour, vous apprendrez à exercer votre œil «  comme un musicien répète ses gammes  » (Éric  Bouvet), à privilégier «  subtilité et économie de moyens  » (Anne  Williams) ou encore à faire «  confiance à votre intuition et à la vivacité de vos réflexes  » (Jacques-Henri  Lartigue). Un livre précieux pour tous les photographes qui souhaitent parfaire leur pratique et donner du sens à leurs images, et plus largement pour tous les amoureux d’un art exigeant et passionnant auquel se sont consacrés certains des plus illustres créateurs de notre temps.
«  L’appareil photo est votre passeport pour découvrir ce  monde, et  la  photographie le témoin de l’expérience que vous en tirerez et  de  l’interprétation que vous en ferez.  » Paul Lowe


Les origines du monde, L'invention de la nature au xixe siècle

L'invention de la nature au xixe siècle

Gallimard

45,00

Le XIXᵉ siècle a connu un développement sans précédent des sciences naturelles. Si les grands voyages d'exploration témoignent de la diversité du monde et de la variété des espèces vivantes, la géologie dévoile l'inimaginable antiquité de la terre, et l'étude des fossiles révèle les prémices de la vie et l'existence d'espèces disparues, dont les dinosaures. La découverte de l'homme préhistorique questionne tout autant : comment le représenter ? Qui était le premier artiste ? Dans la seconde moitié du siècle, Darwin et ses adeptes interrogent les origines de l'homme, sa place dans la Nature, ses liens avec les animaux ainsi que sa propre animalité dans un monde désormais compris comme un écosystème. Ce bouleversement dans les sciences, ainsi que les débats publics qui traversent le siècle, influencent profondément les artistes. L'esthétique symboliste de la métamorphose se peuple alors de monstres et d'hybrides. L'infiniment petit, la botanique et les profondeurs océaniques inspirent les arts décoratifs. À la croisée des sciences et des arts, cet ouvrage confronte les principaux jalons des découvertes scienti¿ques avec leur parallèle dans l'imaginaire.