Suivez-nous
La vie quotidienne des immigrés en France de 1919 à nos jours
EAN13
9782013957861
Éditeur
Hachette Littératures
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La vie quotidienne des immigrés en France de 1919 à nos jours

Hachette Littératures

Livre numérique

  • Aide EAN13 : 9782013957861
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

    13.99

Autre version disponible

Jean Anglade
Jean Anglade est né à Thiers en 1915. A treize ans il a pour compagnon de jeux
et de travail Said ben Taiéb qui lui révèle le monde de l'immigration. Plus
tard, il entre à l'Ecole normale de Clermont-Ferrand et devient instituteur de
campagne. Après la guerre, professeur de lettres, agrégé d'italien en 1947, il
est nommé successivement à Tunis, Gap, Clermont-Ferrand. Parallèlement, il
publie plus de trente ouvrages dans tous les genres, et récolte une douzaine
de prix littéraires.

La Vie quotidienne des immigrés en France de 1919 à nos jours
On ne trouvera pas dans cet ouvrage un exposé bourré de statistiques, de
règlements officiels, mais le récit vivant de dix-neuf aventures recueilli de
la bouche même des intéressés : immigrés d'autrefois et immigrés d'hier. On
connaîtra les motifs de leur départ ; on vivra leur odyssée jusqu'à l'arrivée
en France, leurs difficultés de toutes sortes, leurs misères, leurs
satisfactions, leurs espérances. Ainsi ressortira l'extrême variété des
situations selon les origines ethniques, géographiques, historiques, selon les
situations de famille, le caractère rural ou urbain de l'implantation sur
notre sol. Le Polonais de 1902 a un tout autre destin que l'Espagnol de 1960 ;
le harki envie le sort de l'Algérien authentique ; le Portugais des villes ne
vit pas comme le Portugais des champs. Les nombreux ouvrages publiés récemment
sur ce sujet, les films, les enquêtes ont un peu trop négligé ces oppositions,
se complaisant - par générosité sans doute - à peindre les seules détresses de
nos immigrés. Or, il se trouve que nous avons aussi quelques immigrés heureux.
II fallait le dire, par honnêteté.
Les dix-neuf « héros » racontés par Jean Anglade ne constituent évidemment
qu'un modeste échantillonnage. Ils sont du moins très représentatifs de ces
six millions d'étrangers venus s'installer et travailler chez nous depuis 1919
et qui, eux aussi ou leurs descendants, ont largement contribué et contribuent
à faire la France.
S'identifier pour envoyer des commentaires.