Suivez-nous
The City of Stardust
EAN13
9791028116439
Éditeur
Bragelonne
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

The City of Stardust

Bragelonne

Livre numérique

  • Aide EAN13 : 9791028116439
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    12.99

Autre version disponible

Les Everly sont maudits depuis des siècles. À chaque génération, le membre le
plus prometteur de la famille est voué à disparaître, en réparation d'un crime
dont nul ne se souvient. Celle qui vient les chercher, la mystérieuse et
glaçante Penelope, ne connaît ni la vieillesse ni la maladie. Et pour elle,
une dette est une dette.

Lorsque sa mère se volatilise au beau milieu de la nuit, la malédiction s'abat
sur Violet Everly... et il n'y a plus qu'elle pour en briser le cycle.
Commence alors un voyage dans un monde magique et envoûtant, peuplé d'érudits
avides de pouvoir, de divinités instables et de monstres en quête de
vengeance. Sans oublier l'énigmatique assistant de Penelope, Aleksander, à qui
Violet sait ne pouvoir faire confiance mais dont les secrets l'attirent
irrésistiblement.

La vie de Violet est en jeu, et le temps lui est compté. Aux confins du monde,
elle espère trouver sa mère, mais aussi la cité de la poussière d'étoile, où
tout a commencé pour les Everly... car après tout, les malédictions ne sont-
elles pas faites pour être déjouées ?


« Une merveille d'histoire, noire comme le ciel à minuit. Summers explore
admirablement les mondes séparés du nôtre par des portes magiques et les
change en contrées traîtresses, sombres et oniriques, où des monstres ailés
exercent leur sanglante séduction. Et quand ces monstres veulent assouvir leur
appétit, un choix s'impose entre aimer et trahir, survivre et se sacrifier.
Captivant jusqu'à la dernière page. » Shelley Parker-Chan, Celle qui devint le
soleil

« Ouvrir ce roman, c'est entrer dans un univers à la Neil Gaiman, peuplé de
génies manipulateurs et de dieux voleurs d'âmes, où la quête d'une jeune fille
cherchant à comprendre l'absence de sa mère porte autant le récit que sa lutte
contre une malédiction ancienne. Le fantôme de la cité, victime de sa propre
arrogance et d'une promesse rompue, hante chaque page de ce mémorable premier
roman, très maîtrisé. » Lucy Holland, Sistersong

« Dès ses premières pages, The City of Stardust tisse un sort à l'image de la
magie déployée dans le récit. Un premier roman dont l'atmosphère vénéneuse,
riche en monstres, démiurges et malédictions, raconte en filigrane l'amour des
siens et la fidélité qu'on leur voue. » Sangu Mandanna, La Société très
secrète des Sorcières extraordinaires

« Georgia Summers nous entraîne dans une aventure faisant la part belle à la
magie, à la fatalité et aux clés. Que ferions-nous pour rompre une
malédiction, fermer une porte, en ouvrir une autre ? Les lecteurs qui ont aimé
La Mer sans étoiles ou Les Dix Mille Portes de January vont adorer le sombre
enchantement de ce livre. » Kat Howard, An Unkindness of Magicians

« Une histoire de magie et de malédictions, de lettrés et de dieux. Autant
d'astres lui conférant une beauté ensorcelante. » M.A. Kuzniar, Midnight in
Everwood

« Un récit travaillé avec un soin d'orfèvre et servi par une écriture
flamboyante. » Bea Fitzgerald, Girl, Goddess, Queen
S'identifier pour envoyer des commentaires.