Suivez-nous
Diogène le cynique
1 autre image
Format
Broché
EAN13
9782251446561
ISBN
978-2-251-44656-1
Éditeur
Les Belles Lettres
Date de publication
Collection
Figures du savoir
Nombre de pages
218
Dimensions
19 x 12 x 1 cm
Poids
225 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Autre version disponible

Une monographie de Diogène le cynique, philosophe provocateur qui faisait de son corps le lieu de sa pensée et œuvrait ainsi pour la libération éthique et politique des hommes.
Né à Sinope au IVe siècle av. J.-C. et mort à Corinthe après un long séjour à Athènes, Diogène est un personnage exubérant et scandaleux dont les provocations sont restées célèbres : il fait l’amour et se masturbe en public, éconduit Alexandre le Grand comme un importun et insulte ses contemporains. Figure de la transgression, il n’est pourtant pas un apôtre de l’ensauvagement : ce n’est pas la civilisation que Diogène conteste, mais les servitudes encombrant notre vie matérielle et les conventions nous inféodant aux puissants. Mode de vie et pensée tout ensemble, le cynisme de Diogène est une manière neuve de philosopher qui, loin des constructions théoriques complexes, reste au plus près des réalités quotidiennes.

En proposant l’idéal d’une vie simple soustraite aux illusions du désir, cette philosophie offre aux individus et aux sociétés un contre-pouvoir libérateur. Sa critique des valeurs sociales et sa puissance de dérangement n’ont pas échappé à Nietzsche ni à Foucault. Elles gardent toute leur actualité pour qui s’interroge sur les bienfaits et les méfaits de la croissance économique, sur les exclusions déchirant le monde humain.
Nous conseillons l'ouvrage d'Etienne Helmer sur Diogène « le cynique».
Voici une monographie sur Diogène le cynique parue dans l'excellente collection des Belles Lettres, Figures du savoir. Elle nous plonge dans le parcours, l'œuvre et la réception du philosophe, de manière claire et même palpitante, faisant de sa vie une véritable aventure intellectuelle.
As both a lifestyle and philosophy, Diogenes’ cynicism is a radical way of philosophising which, unlike complex theoretical constructs, remains as closely related as possible to daily realities.

In proposing the ideal of a simple life exempt from desire-based illusions, this philosophy offers individuals and societies a liberating form of counterpower. Neither Nietzsche nor Foucault failed to acknowledge its criticism of social values and its debunking capacity. It remains fully relevant to anyone pondering the pros and cons of economic growth and the marginalisation plaguing today’s human world.

Étienne Helmer teaches philosophy at University of Puerto Rico (United States). His work deals mainly with economic, political and social thought in Ancient Greece.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Étienne Helmer