Suivez-nous
Opera omnia, 1, Opéra omnia T 1 Traité de l'astrolabe-Liber cursuum planetarum
Format
Broché
EAN13
9782271067470
ISBN
978-2-271-06747-0
Éditeur
"CNRS Éditions"
Date de publication
Collection
Sources d'histoire médiévale (40)
Séries
Opera omnia (1)
Nombre de pages
397
Dimensions
24 x 16 x 2 cm
Poids
765 g
Langue
français
Langue d'origine
latin
Code dewey
520.902
Fiches UNIMARC
S'identifier

1 - Opéra omnia T 1 Traité de l'astrolabe-Liber cursuum planetarum

De

"CNRS Éditions"

Sources d'histoire médiévale

Offres

La découverte des premiers pas de l'astronomie au Moyen Age.
Raymond de Marseille est l'auteur d'une ouvre scientifique originale, rompant avec les nombreuses traductions de l'arabe réalisées au XIe siècle et revendiquant contre Saint Grégoire le droit d'étudier les astres. Le Traité de l'astrolabe, l'un des premiers traités occidentaux qui ne soit pas une simple adaptation de l'arabe, inaugure une série de travaux qui vont marquer la vie scientifique jusqu'au XVIIe siècle. Le liber cursuum, adaptation des tables de Tolède par Raymond de Marseille, indique comment calculer les positions des planètes, mais surtout développe toutes sortes de considérations sur la place de l'astrologie dans les préoccupations des hommes. Un traité qui a fait date dans l'histoire de l'astronomie, à une période où astronomie et astrologie faisaient souvent bon ménage.
Charles Burnett, professeur au Warburg Institute de Londres, spécialiste de l'histoire des sciences au Moyen Age, étudie particulièrement les influences arabes en Europe. Membre de l'Institut, directeur honoraire de l'Ecole des Chartes, médiéviste et paléographe, Emmanuel Poulle est spécialiste de l'histoire des sciences et de l'astronomie en particulier. Marie-Thérèse d'Alverny, directeur de recherche au CNRS, était spécialiste des XIIe et XIIIe siècles et des traductions de l'arabe au latin.
Un futur classique de cette prestigieuse collection
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Collectif