Suivez-nous
La Rose de Saragosse
1 autre image
  •  
Format
Broché
EAN13
9782330090548
ISBN
978-2-330-09054-8
Éditeur
Actes Sud
Date de publication
Collection
ROMANS, NOUVELLES
Nombre de pages
189
Dimensions
19 x 10 x 1 cm
Poids
150 g
Fiches UNIMARC
UTF-8 / MARC-8

Offres

Autre version disponible

Saragosse, 1485. Tandis que Torquemada tente d'asseoir sa terreur, un homme aux manières frustes pénètre le milieu des conversos qui bruisse de l'urgence de fuir. Plus encore que l'argent qui lui brûle les doigts, cette brute aux ongles sales et aux appétits de brigand aime les visages et les images.

Il s'appelle Angel de la Cruz, il marche vite et ses trajectoires sont faites d'embardées brutales. Où qu'il aille, un effrayant chien errant le suit. Il est un familier : un indic à la solde du plus offrant. Mais un artiste, aussi.

La toute jeune Léa est la fille du noble Ménassé de Montesa. Orpheline de mère, élevée dans l'amour des livres et de l'art, elle est le raffinement et l'espièglerie. L'esprit d'indépendance.

Dans la nuit que l'Inquisition fait tomber sur l'Espagne, Raphaël Jerusalmy déploie le ténébreux ballet qui s'improvise entre ces deux-là, dans un décor à double-fond, au coeur d'une humanité en émoi, où chacun joue sa peau, où chacun porte un secret.

Sur la naissance d'une rébellion qui puise ses armes dans la puissance d'évocation - et l'art de faire parler les silences - de la gravure, La Rose de Saragosse est un roman vif et dense, où le mystère, la séduction et l'aventure exaltent la conquête de la liberté.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

18 février 2018

Dans ce court roman porté par une écriture intense Raphaël Jérusalmy traite de L'Inquisition espagnole en 1485 avec comme fil rouge la création artistique. Utilisant sa plume pour décrire ses personnages comme l'artiste utilise ses outils, parfois avec tendresse, parfois ...

Lire la suite

15 février 2018

Inquisition

Le récit commençait pourtant bien : le meurtre orchestré de l’Inquisiteur de Saragosse ; des caricatures dans toute la ville oeuvres d’un mystérieux graveur ; deux jeunes filles en fleur et un personnage digne de Quasimodo. Mais le charme n’a ...

Lire la suite

"La rose de Saragosse"
Avec Raphaël Jérusalmy
Le , L'Armitière

Saragosse, 1485. Tandis que Torquemada tente d’asseoir sa terreur, un homme aux manières frustes pénètre le mi­lieu des conversos qui bruisse de l’urgence de fuir. Plus en­core que l’argent qui lui brûle les doigts, cette brute aux ongles sales et aux appétits de brigand aime les visages et les images.
Il s’appelle Angel de la Cruz, il marche vite et ses trajec­toires sont faites d’embardées brutales. Où qu’il aille, un effrayant chien errant le suit. Il est un familier : un indic à la solde du plus offrant. Mais un artiste, aussi.
La toute jeune Léa est la fille du noble Ménassé de Montesa. Orpheline de mère, élevée dans l’amour des livres et de l’art, elle est le raffinement et l’espièglerie. L’es­prit d’indépendance.
Dans la nuit que l’Inquisition fait tomber sur l’Es­pagne, Raphaël Jerusalmy déploie le ténébreux ballet qui s’improvise entre ces deux-là, dans un décor à double-fond, au cœur d’une humanité en émoi, où chacun joue sa peau, où chacun porte un secret.
Sur la naissance d’une rébellion qui puise ses armes dans la puissance d’évocation – et l’art de faire parler les silences – de la gravure, La Rose de Saragosse est un ro­man vif et dense, où le mystère, la séduction et l’aventure exaltent la conquête de la liberté.

Diplômé de l’École normale supérieure et de la Sorbonne, Raphaël Jerusalmy a fait carrière au sein des services de renseignements militaires israéliens avant de mener des actions à caractère humanitaire et éducatif. Il est aujourd’hui marchand de livres anciens à Tel-Aviv.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Raphaël Jérusalmy