Suivez-nous
Avec toutes mes sympathies
  •  
Format
Broché
EAN13
9782234085800
ISBN
978-2-234-08580-0
Éditeur
Stock
Date de publication
Collection
La Bleue
Nombre de pages
256
Dimensions
22 x 13 x 2 cm
Poids
325 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
UTF-8 / MARC-8

Avec toutes mes sympathies

De

Stock

La Bleue

Offres

Autre version disponible

Les mots des autres m’ont nourrie, portée, infusé leur énergie et leurs émotions. Jusqu’à la mort de mon frère, le 14 octobre 2015 à Montréal, je ne voyais pas la nécessité d’écrire. Le suicide d’Alex m’a transpercée de chagrin, m’a mise aussi dans une colère folle. Parce qu’un suicide, c’est la double peine, la violence de la disparition génère un silence gêné qui prend toute la place, empêchant même de
se souvenir des jours heureux.
Moi, je ne voulais pas me taire.
Alex était un être flamboyant, il a eu une existence belle, pleine, passionnante, aimante et aimée. Il s’est battu contre la mélancolie, elle a gagné. Raconter son courage, dire le bonheur que j’ai eu de l’avoir comme frère, m’a semblé vital. Je ne voulais ni faire mon deuil ni céder à la désolation. Je désirais inventer une manière joyeuse d’être triste.
Les morts peuvent nous rendre plus libres, plus vivants. »
  O. L.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

16 septembre 2018

[**Oriane Jeancourt-Galignani notre critique invitée (Transfuge) a choisi " Avec toutes mes sympathies " de Olivia de Lamberterie**](http://www.onlalu.com/2018/09/12/oriane-jeancourt-galignani-lamberterie-avec-toutes-mes-sympathies-35784) **[Cet ouvrage est le coup de coeur de la Maison de la presse de Caussade dans notre sélection q u o i ...

Lire la suite

9 septembre 2018

Mon frère, ce héros

J’aime beaucoup Olivia de Lamberterie. Ses chroniques sur France Télévision, ses critiques dans ELLE, je ne compte plus le nombre de livres que j’ai pu lire grâce à elle, car je me retrouve souvent dans ses réflexions. Alors, quand elle ...

Lire la suite

par (Libraire)
1 septembre 2018

"Ce livre qui n'aurait jamais dû exister, puisque tu n'aurais jamais dû mourir ..." Un magnifique hommage, vibrant d'émotions, à son frère disparu ! "Le suicide d’Alex m’a transpercée de chagrin, m’a mise aussi dans une colère folle. Parce qu’un ...

Lire la suite

"Avec toutes mes sympathies"
Le , L'Armitière

"Les mots des autres m’ont nourrie, portée, infusé leur énergie et leurs émotions. Jusqu’à la mort de mon frère, le 14 octobre 2015 à Montréal, je ne voyais pas la nécessité d’écrire. Le suicide d’Alex m’a transpercée de chagrin, m’a mise aussi dans une colère folle. Parce qu’un suicide, c’est la double peine, la violence de la disparition génère un silence gêné qui prend toute la place, empêchant même de se souvenir des jours heureux. Moi, je ne voulais pas me taire.
Alex était un être flamboyant, il a eu une existence belle, pleine, passionnante, aimante et aimée. Il s’est battu contre la mélancolie, elle a gagné. Raconter son courage, dire le bonheur que j’ai eu de l’avoir comme frère, m’a semblé vital. Je ne voulais ni faire mon deuil ni céder à la désolation. Je désirais inventer une manière joyeuse d’être triste.
Les morts peuvent nous rendre plus libres, plus vivants." O. L.

Olivia de Lamberterie est journaliste à Elle, chroniqueuse littéraire à « Télématin » sur France 2, au « Masque et la plume » sur France Inter et correspondante pour Radio Canada.