Suivez-nous
Statuts, écritures et pratiques sociales, 3, Les statuts communaux vus de l'intérieur dans les sociétés méditerranéennes de l'Occident, Xiie-xve siècle
Format
Broché
EAN13
9791035103026
ISBN
979-10-351-0302-6
Éditeur
ED SORBONNE
Date de publication
Collection
Histoire ancienne et médiévale
Séries
Statuts, écritures et pratiques sociales (3)
Nombre de pages
190
Dimensions
24 x 16 x 1 cm
Poids
352 g
Langue
mmm
Fiches UNIMARC
S'identifier

3 - Les statuts communaux vus de l'intérieur dans les sociétés méditerranéennes de l'Occident

Xiie-xve siècle

De

Ed Sorbonne

Histoire ancienne et médiévale

Offres

Autre version disponible

Autre livre dans la même série

Ce volume est le troisième d'une série d'ouvrages portant sur "Statuts, écritures et pratiques sociales dans les sociétés de la Méditerranée occidentale à la fin du Moyen Âge (XIIe-XVe siècle)", visant à étudier les statuts communaux dans une optique d'histoire sociale, non pas comme une source "normative" mais comme une source de la pratique, de leur matérialité et de leur forme d'écriture aux pratiques sociales en passant par les conditions de leur production et de conservation, leur inscription dans un paysage documentaire communal, leur structure et leur contenu.Cet ouvrage s'intéresse plus spécifiquement aux statuts "vus de l'intérieur", c'est-à-dire à l'analyse de leur organisation interne : la structure adoptée, le plan choisi et les thèmes abordés. L'éclairage porte sur les grandes villes de Toscane, de Romagne, d'Ombrie, de Vénétie ou du sud de la France (Marseille, Avignon), sur des communautés urbaines de dimension moyenne (Arezzo ou Bergame) et des petites villes : L'Aquila dans les Abruzzes, Ascoli, Cingoli, Matelica et Esanatoglia dans les Marches ou Libourne, Tarascon, Arles, Alès, Lunel ou Uzès dans la France méridionale.Les statuts et les coutumes présentent le plus souvent un découpage thématique et un classement en livres, rubriques et chapitres destinés à organiser la vie en commun de la population (institutions, justice, vie économique de la commune) et qui offrent un outil de gouvernement efficace à l'oligarchie urbaine. Ils prennent en charge le poids des évolutions de la fin du Moyen Âge en matière de droit, de langue, de régime politique, de mode de gouvernement et de pratiques sociales marquées par le passé, ancrées dans le présent et tournées vers l'avenir.
S'identifier pour envoyer des commentaires.