Suivez-nous
Korčula sous la domination de Venise au XVe siècle, Pouvoir, économie et vie quotidienne dans une île dalmate au Moyen Âge tardif
Format
Broché
EAN13
9782722605053
ISBN
978-2-7226-0505-3
Éditeur
Éditions du Collège de France
Date de publication
Collection
Conférences
Nombre de pages
128
Dimensions
14 cm
Poids
300 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Korčula sous la domination de Venise au XVe siècle

Pouvoir, économie et vie quotidienne dans une île dalmate au Moyen Âge tardif

Éditions du Collège de France

Conférences

Offres

En 1420, l'île de Korcula sur la côte dalmate (aujourd'hui en Croatie) passe sous l'administration de Venise. Ses archives d'une richesse exceptionnelle permettent de brosser le tableau «total» d'une petite société vivant en bordure de l'empire maritime vénitien au xve siècle, face à Raguse (Dubrovnik), la rivale: comment ce microcosme de paysans et de bergers, de pêcheurs et de marins commerçants, de patriciens de la ville et de populares de la campagne a-t-il été transformé par son insertion dans l'espace économique et politique de la grande puissance méditerranéenne?

Dans ces trois conférences données au Collège de France en 2010, Oliver Jens Schmitt, professeur à l'université de Vienne, historien des Balkans, croise la micro-histoire avec la grande. On peut y lire l'histoire des amours de Dragacic, leader des populares et de Franuša, fille d'un patricien – un véritable roman politique digne d'un Boccace, où le doge de Venise lui-même intervient. On y apprend comment les familles patriciennes font fortune dans la contrebande, vitale pour les habitants d'une île en manque permanent de blé. À travers les procès-verbaux des gardes champêtres et les registres du port, on entre dans tous les détails de la vie quotidienne de l'île, avec ses histoires de lavandières et de capitaines de navire, de moutons volés sur les plages et de forêts volontairement incendiés. Et l'on en vient à comprendre qu'entre la toute-puissante Venise, uniquement représentée par un gouverneur qui ignore la langue locale, et ce petit monde de paysans et de marins lui-même profondément divisé, c'est tout un jeu de négociations permanent qui règle la vie de l'île et de ses habitants.
S'identifier pour envoyer des commentaires.