Suivez-nous
La lettre enseignée, Perspective historique et comparaison européenne
Format
Broché
Éditeur
UGA Éditions
Date de publication
Collection
Didaskein
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La lettre enseignée

Perspective historique et comparaison européenne

UGA Éditions

Didaskein

Offres

  • AideEAN13 : 9782377470860
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    9.99

Autre version disponible

Quelles correspondances établir entre un recueil de lettres de Mme de Sévigné, le roman épistolaire de Guillerargues, la lettre d'un poilu à son fils et le modèle fonctionnel du parfait secrétaire ? De l'art épistolaire comme pratique sociale au genre de la lettre de demande comme outil d'enseignement de l'écrit, la lettre est présente à l'école depuis sa création. Tantôt objet d'admiration esthétique, tantôt modèle fonctionnel d'une rhétorique de l'efficace, tantôt objet d'étude pour une histoire de la littérature, le genre épistolaire, la lettre ou la correspondance, selon un étiquetage changeant, a pu se transformer dans ses fonctionnalités et ses modalités d'appropriation, au fil des siècles et des territoires, selon les besoins des écoles et des niveaux d'enseignement. C'est à cette histoire de l'enseignement de la lettre en Europe que cet ouvrage voudrait contribuer. Quels sont les rôles, les enjeux et les modalités d'enseignement de la lettre (correspondance ou roman épistolaire) dans les écoles d'hier et celles d'aujourd'hui, au primaire et au secondaire, dans les divers pays européens ? Quels phénomènes didactiques de transformation de ces textes et des savoirs qui leur sont attachés observe-t-on ? Méthodologiquement, ce travail s'inscrit dans la perspective historique et comparatiste des travaux de recherche du groupe HELiCE (Histoire de l'Enseignement des LIttératures, Comparaisons Européennes). Il met en évidence la valeur euristique des petites formes, génériquement identifiables, et montre l'intérêt de poser la forme textuelle comme analyseur pour décrire une histoire de l'enseignement des littératures dans divers pays européens (Belgique, France, Grèce, Italie, Pologne, Portugal et Suisse).
S'identifier pour envoyer des commentaires.