Suivez-nous
Format
Broché
EAN13
9782845621657
ISBN
978-2-84562-165-7
Éditeur
La Passe du vent
Date de publication
Collection
POLITIQUES CULT
Nombre de pages
144
Dimensions
21 x 20 x 1 cm
Poids
472 g
Langue
français
Code dewey
944.582
Fiches UNIMARC
S'identifier

Chroniques vénissianes

"Expressions" du passé

De

La Passe du vent

Politiques Cult

Offres

Le livre : Quatrième de couverture :Des loups abattus aux portes du village. Un rempart enserrant les maisons. Une châtelaine enterrée en grande pompe et boudant ses paysans. Un habitant de Parilly, guillotiné sur des preuves bien minces de culpabilité. Un cafetier prêt à toutes les concessions pour jouer des pièces de Guignol dans son établissement. Un prétendu médecin, plus habile à délester ses clients qu’à soigner leurs plaies. Des canuts révoltés, avec un curé à leur tête. Le notaire rêvant des merveilles du monde au temps du roi Soleil. Un bon bourgeois de Lyon, précurseur des Minguettes. Une mer de vignes, une marée de moutons, des carrières souterraines vastes comme des cathédrales, les premiers trains et un tramway, enfin ! et même un grand canal, un lac et un zoo. À travers une galerie de portraits, de faits divers et de paysages publiée entre 2005 et 2010 dans le journal « Expressions », ce livre retrace l’histoire méconnue de Vénissieux, du Moyen Âge à la Libération. Un passé riche et vivant, parfois triste, souvent joyeux et toujours émouvant, qui forgea l’identité de la ville d’aujourd’hui et d’une large partie de l’Est lyonnais.Alain BelmontPréface Notre histoire Les terres vénissianes sont riches d’histoires humaines qui ont contribué à construire la vie de la cité. Ces « Chroniques vénissianes » d'Alain Belmont savent à merveille nous faire partager des époques, des moments historiques, des situations tragiques ou amusantes, des instants très lointains et d’autres, qui nous parlent. Toutes nous éclairent sur notre histoire commune, celle d’une ville devenue belle et rebelle par la richesse de ses racines, bien ancrées dans le sol vénissian. Ces écrits, ce sont aussi des lieux éclairés par leur histoire, des tranches de vie, hommes et femmes du quotidien ou personnages hors du commun. Autant d’aventures qui nous renseignent sur le passé, mais aussi porteuses de riches enseignements pour les générations suivantes. Je pense notamment à tous ces migrants fuyant la misère et s’installant à Vénissieux dès le milieu du 19e siècle, ouvriers payés à la fin de leur journée de travail et licenciés dès que les commandes se faisaient plus rares. Quelque 150 ans nous séparent de cette réalité que certains rêvent et tentent de nous imposer aujourd’hui. Historien, Alain Belmont a plongé dans notre passé commun du 14e au 20e siècle ; il a sorti de la poussière ces formidables moments d’une histoire locale inscrite dans l’histoire nationale. Les gestes les plus communs sortent ici de l’ordinaire comme autant d’empreintes d’humanité laissées à la surface du temps, des époques et de l’histoire en cours. Alain Belmont met sur le devant de la scène des citoyens engagés pour leur ville, attachés à leur cité. Tous ces portraits sont à l’image des Vénissians, à la fois singuliers et pluriels. Ils témoignent chacun à leur manière de leur volonté, chevillée au corps, d’aller de l’avant. Chacun de nous p
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Alain Belmont