Suivez-nous
Mamie Bonbon, Roman jeunesse
Éditeur
Editions Ex Aequo
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Mamie Bonbon

Roman jeunesse

Editions Ex Aequo

Offres

  • AideEAN13 : 9782378737948
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    2.99

  • AideEAN13 : 9782378737948
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    2.99

Autre version disponible

**Mamie Bonbon, guidée par son instinct et par son don inestimable, affronte
des nouveaux ennemis au risque de ne jamais retrouver sa vie tranquille...**

Mamie Bonbon est une grand-mère fragile en apparence qui mène une vie paisible
dans son petit village. Pourtant elle possède un don inestimable qui va
l’entraîner dans un monde fantastique et la confronter à des ennemis
extrêmement dangereux.
Heureusement elle pourra compter sur des amis formidables aux multiples
facettes pour l’aider dans cette aventure. Le courage n’a pas d’âge, l’amour
est le plus précieux des cadeaux et le plus tendre des surnoms peut se révéler
être votre plus grande force.

**Ce roman nous fait découvrir Mamie Bonbon, un personnage extrêmement
attachant, et sa panoplie de complices rieurs, généreux et courageux.
L'intrigue se révèle originale et prenante, et la morale de tolérance et
d'altruisme est présente à chaque page de ce roman jeunesse.**

EXTRAIT

Dès que les gens croisaient notre héroïne, ils murmuraient sur son passage,
changeaient de trottoir, refusaient poliment les bonbons qu’elle proposait à
leurs rejetons. Ils avaient peur de la côtoyer dans les magasins.
Les garnements se moquaient d’elle en riant ou lui jetaient des cailloux.
Quand un chien errant aboyait après eux, ils déguerpissaient à toute vitesse.
Les commerçants la servaient en la fixant comme s’ils la voyaient sous un
nouveau jour.
Elle trouvait tout cela bien étrange. Souvent, les animaux de compagnie la
saluaient, mais les maîtres affichaient des mines dédaigneuses. Les bêtes
domestiques jugeaient leurs propriétaires bien injustes. La faune sauvage
s’entretenait également avec la mamie, ce qui attirait sur elle encore plus de
regards louches.
Un jour, une biche l’accompagna jusqu’à sa demeure, ce qui fit paniquer nombre
des badauds l’épiant par leur fenêtre.
Dans son modeste domaine fleuri, son voisin, monsieur Nouvelle, soignait ses
glaïeuls. La flore le passionnait. Il s’adressait aux graminées qui restaient
muettes.
Quand il aperçut la berline médicale, il pressentit un malheur. Il tenait la
locataire de la maison rose en haute estime.
Il côtoyait Georgette sans la soupçonner d’être un suppôt de Satan. Sa femme,
qui lui reprochait déjà de parler à ses plantes, n’aimait pas du tout ce
rapprochement avec la vieille excentrique du coin.
S'identifier pour envoyer des commentaires.