Suivez-nous
Myrmius, Conte de Noël
Éditeur
Editions Ex Aequo
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Myrmius

Conte de Noël

Editions Ex Aequo

Offres

  • AideEAN13 : 9782378737740
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    1.99

  • AideEAN13 : 9782378737740
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    1.99

Autre version disponible

**Le petit Myrmius est prêt à tout pour ressembler aux autres lutins, mais
finalement, ses faiblesses se révèleront être des forces insoupçonnables...**

Myrmius, un lutin tout pareil aux autres, vit dans un village enneigé et
travaille au sein d’une fabrique de jouets. Tout pareil ? Pas exactement. Il
est bien plus petit et d’une générosité sans faille. Et cela, les affreux Pou
et Crob passent leur temps à s’en moquer. Alors quand Myrmius trouve par
hasard un « Bon pour deux vœux » à présenter au Père Noël, c’est une évidence
pour lui : il veut devenir plus grand et plus dur !
Myrmius s’engage alors dans un périple qui pourrait bien tout changer.

**Ce conte de Noël nous transporte dans l'univers magique des lutins et des
cadeaux de fin d'année. En prime d'une écriture agréable et d'un personnage
attachant, la morale qui découle de cette histoire est édifiante et nécessaire
dans notre monde où la similarité devient la norme. A lire et à découvrir en
famille !**

EXTRAIT

Ce soir-là, Myrmius s’introduisit discrètement dans la fabrique de jouets.
Direction la réserve, dans l’atelier couture. Il emprunta les bottes noires
d’un poupon, ainsi que ses habits bien chauds. En guise d’écharpe, une de ses
chaussettes qu’il noua autour de son cou, et une autre pour lui servir de
bonnet. Dans un sac en tissu qu’il accrocha dans son dos, il emporta trois
croûtons de pain et une gourde remplie d’eau. Le voilà paré ! Mais soudain,
juste avant de quitter les lieux, il entendit des murmures :
— Myrmius est là, quelque part, j’en suis sûr, puisque je te dis que je l’ai
vu entrer ! chuchota Pou.
— À une heure pareille ! Que mijote donc ce nabot ? ! s’insurgea Crob.
— Il avait un papier d’argent dans la main, nul doute que cela doit être
précieux ! lança Pou en se frottant les mains.
« Vite ! se dit Myrmius. Il faut que je m’enfuie rapidement avant que ces
deux-là ne me tombent dessus ! »
Il craignait pour son ticket, car Pou et Crob n’éprouveraient aucun scrupule à
le lui prendre et l’utiliser pour eux. Et adieu ses beaux rêves !
Malheureusement pour Myrmius, la seule issue qu’il connaissait était la porte
par laquelle arrivaient les deux vilains lutins.
S'identifier pour envoyer des commentaires.