Suivez-nous
Petites histoires de la cuisine à raconter la bouche pleine, Essai historique et culinaire
Éditeur
Jourdan
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Petites histoires de la cuisine à raconter la bouche pleine

Essai historique et culinaire

Jourdan

Offres

  • AideEAN13 : 9782390093787
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Partage

      6 appareils

    9.49
La cuisine est propre à l'humain, le seul être vivant à chercher à améliorer ses plats : de la cueillette au sandwich, en passant par les ravioles et par l'invention de la conserve, Jean Baudet explore l'Histoire sous un nouvel angle !
Destiné au grand public de ceux qui mangent, gourmands, gourmets ou gastronomes, et au public des cuisiniers et des restaurateurs, cet ouvrage est une passionnante histoire de la cuisine, des petits plats, des grands, et des cuisiniers qui ont laissé leur nom dans l'histoire, c'est-à-dire dans nos assiettes.
Car il ne suffit pas de manger, il faut encore savoir ce que l'on mange. Aussi, suivre les traces de la cuisine à travers les âges est-il passionnant. On saura d'où viennent nos principaux plats, comme la choucroute ou le baba au rhum, ce que mangeaient Louis XIV ou Napoléon, quelles sont les origines des restaurants les plus célèbres, des plats les plus glorieux, des chefs les plus étoilés.
On méditera sur la condition humaine, depuis la Préhistoire et ses premières cuissons, jusqu'à notre époque de retour aux «?légumes oubliés?». Car, au fait, l'Homme est le seul animal qui prépare sa nourriture et qui mange chaud?! La cuisine est, vraiment, le propre de l'Homme.
Une lecture qui ouvre l'esprit et, bien entendu, l'appétit. Une bonne dose d'anecdotes, quelques tours de moulin de philosophie, un bouquet garni d'érudition pas trop pesante, et une pincée de sel.
EXTRAIT
Vient ensuite, datant de la fin du règne d'Édouard Ier, roi d'Angleterre (1272-1307), et que je daterai arbitrairement des environs de 1300, un petit ouvrage anonyme rédigé en dialecte anglo-normand, intitulé : Coment l'en deit fere viande et claree. C'est un recueil de 29 recettes très courtes. Voici l'une d'entre elles, traduite en français moderne.
« Ravioles. C'est une autre manière de mets, qui a pour nom ravioles. Prenez de la belle farine et du sucre, et faites-en une pâte. Prenez du bon fromage et du beurre, et broyez-les ensemble. Puis prenez du persil, de la sauge et des échalotes, hachez-les menu, et jetez-les dans la farce de fromage et de beurre. Puis prenez du fromage râpé et mettez-en dessous et dessus ; mettez au four. »
Cette recette de ravioles ou raviolis datant de la fin du XIIIe siècle pose la grave question de l'origine des pâtes alimentaires. On a longtemps cru que les pâtes étaient d'invention chinoise, et avaient été introduites en Italie, et de là dans toute l'Europe, par Marco Polo (1254-1324). Cette légende est actuellement abandonnée. Les Chinois connaissaient les pâtes, certes, mais les Européens (et pas seulement les Italiens) les connaissaient aussi, et depuis fort longtemps.
S'identifier pour envoyer des commentaires.