Suivez-nous
Fléaux des temps jadis, Histoire
Éditeur
Jourdan
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Fléaux des temps jadis

Histoire

Jourdan

Offres

  • AideEAN13 : 9782390093756
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Partage

      6 appareils

    9.99

Autre version disponible

Replonger dans l'histoire de l'Europe, c'est également se pencher sur l'histoire des maladies, des traitements et des épidémies qui ont sévi sur le vieux continent...
La lèpre, le choléra, la grippe... tous ces fléaux ont fait parfois plus de morts que les guerres qui ravageaient l'Europe à la même époque.
Mais comment étaient-ils traités?? Quelles précautions prenait-on pour éviter la contagion?? Que risquaient les malades et quel sort leur était réservé??
Augustin Cabanès, spécialiste de la médecine et de l'Histoire, dépeint dans cet ouvrage détonnant les grands fléaux qui ont frappé l'Europe, du Moyen Âge au début du XXe siècle, et les différentes croyances qui en ont découlé au fil des époques.
De la tenue des médecins qui devaient guérir les malades de la peste aux lois absurdes en vigueur pour éviter la propagation du choléra dans les villes, découvrez un pan sombre de l'Histoire de la médecine?!
Parcourez l'histoire de l'Europe et du monde en découvrant les nombreuses maladies qui décimèrent la population à plusieurs reprises, les personnages historiques atteints mais aussi les remèdes administrés, bien souvent surprenants.
EXTRAIT
Encore un trait qui mérite de ne pas être passé sous silence : une paysanne, durant sa maladie, refusa d'être soignée par son mari, de crainte de lui communiquer la contagion. Comme elle jugea qu'après sa mort, il serait obligé de la porter en terre, et qu'en lui rendant ce dernier devoir il pourrait gagner son mal, elle lui demanda une longue corde, qu'elle s'attacha aux pieds lorsqu'elle vit approcher son dernier moment, afin qu'il pût la traîner dans la fosse sans aucun danger pour lui.
Quand la mort est partout, on s'habitue à l'envisager de sang-froid. Un homme et sa femme, seuls dans une maison, furent attaqués en même temps de la peste et se regardèrent comme perdus, dans l'impossibilité où ils se trouvaient de recevoir du secours. Hanté par cette idée, le mari se mit à creuser deux fosses. Puis, quand il comprit que c'était la fin de ses maux, il fit ses adieux à sa femme, moins accablée que lui par le mal et se laissa choir dans la fosse qu'il avait creusée, s'offrant de lui-même, pour ainsi dire, à la mort.
À PROPOS DE L'AUTEUR
Augustin Cabanès (1862-1928), journaliste et médecin, docteur en médecine de la Faculté de médecine de Paris, est connu pour ses nombreux ouvrages (Grands Névropathes, Les énigmes de l'Histoire, Les Morts mystérieuses de l'Histoire) sur les mystères de l'Histoire, et de l'Histoire de la médecine, pour laquelle il se passionnait.
Il était Secrétaire de la Société médico-historique.
S'identifier pour envoyer des commentaires.