Suivez-nous
La nuit des lavandières, Polar
Éditeur
Éditions des Falaises
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La nuit des lavandières

Polar

Éditions des Falaises

Offres

  • AideEAN13 : 9782848114460
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    9.99

  • AideEAN13 : 9782848114460
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Partage

      6 appareils

    9.99

Autre version disponible

Une maison est retrouvée incendiée, des femmes sont enlevées et un fantôme trouble les pistes dégagées par le lieutenant Bauman et sa collègue Weber...
Caen, la ville sombre, se blottit, séduite par les charmes de la nuit. Une nuit au cours de laquelle pourtant, on allume des bûchers ardents. Une maison est retrouvée incendiée. Des jeunes femmes enlevées subissent des autodafés.Qui est ce corbeau qui prévient les gendarmes par des courriers morbides ? Quel est ce fantôme que le lieutenant Bauman de la gendarmerie va chasser, secondé par Clémence Weber sa troublante collègue ? À moins que ce ne soit lui la proie. Les deux gendarmes vont affronter le passé pour faire la lumière, mais faire la lumière, ce n'est pas forcément rendre les choses lumineuses, et la recherche de la vérité est parfois un jeu de dupes.
Découvez le premier polar de Guénaël Le Duc, professeur dans une école carcérale qui tire son inspiration dans les faits d'actualité et dans ce qu'il y a de pire chez l'être humain, en soupoudrant le tout d'une bonne dose d'ironie.
EXTRAIT
Sa jambe était définitivement mouillée et l'eau pénétrait dans sa botte. Il éructa encore quelques jurons pour se faire du bien puis il ôta sa botte et versa l'eau dans le ruisseau. Il étreignit sa chausette et remit le tout rapidement pour ne pas être surpris dans une position défavorable. A tâtons, il tenta de récupérer sa lampe, ce qui ne fut fait qu'au bout de quelques minutes. Elle avait glissé entre deux pierres qui la dérobaient au toucher. Bauman se releva. Son Sig n'avait pas bougé mais la lampe refusait de s'allumer. Il continua d'avancer dans l'obscurité avec peu d'assurance. Dans la situation présente, il fut tenté de rebrousser chemin mais il ne pouvait supporter d'avoir fait tout cela pour rien. Il ouvrit la lampe, sortir les piles, essuya le tout avec sa chemise et remit les piles dans le logement. L'odeur était plus prégnante encore et il put l'analyser comme une odeur de graisse brûlée.
Quel étrange barbecue avait-on fait ici ? Il tapait sur la lampe dans l'espoir de faire renaître le rayon lumineux.
Ses pieds faisaient un léger bruit de succion en avançàant sur le chemin totalement boueux maintenant. Il s'arrêta pour démonter la lampe une nouvelle fois. Avait-il rêvé ? IL lui semblait que le bruit de ses pas avait continué après son arrêt.
À PROPOS DE L'AUTEUR
Guénaël Le Duc - L'auteur enseigne littérature et cinéma dans le milieu carcéral de Caen. La nuit des lavandières est son premier roman. Il prépare actuellement la suite des aventures du lieutenant Bauman et de Clémence Weber.
S'identifier pour envoyer des commentaires.