Suivez-nous
Petit traité de l’insignifiance, Ces mots qui ne valent rien ou presque
Éditeur
5 sens éditions
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Petit traité de l’insignifiance

Ces mots qui ne valent rien ou presque

5 sens éditions

Offres

  • AideEAN13 : 9782889491575
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    6.99

Autre version disponible

« Au fil de ses nombreux ouvrages et de ses modes d’expression multiples,
Jean-Luc Favre Reymond, travaillé par la fièvre poétique depuis des lustres,
je le sais, ne cesse de modeler lui-même de façon assez enfiévrée la langue -
qu’il triture, creuse, expérimente, essouffle, ranime et dynamise,
farouchement désireux d’en explorer et d’en exploiter sans lassitude les
virtualités. Le poète, le poïète, le créateur de mots et de formulations et
d’images et d’élans nouveaux du dire, n’entend jamais se satisfaire des
énoncés éculés, des fades habitudes de la communication ordinaire, des proses
purement informationnelles. »
Patrick Vighetti
Docteur en philosophie, enseignant et traducteur

«  _Le Petit traité de l’insignifiance_ fait une apparition pour le moins
intempestive dans le cadre des catégories figées du paysage littéraire. Poésie
? Essai ? Aphorismes ? Philosophie ? Linguistique ? Métaphysique ?
Probablement tout cela à la fois. Le lecteur, d’abord interloqué, pense
assister à un dialogue à première vue chaotique entre des instances qui posent
des questions, les laissent sans réponse, ou répondent par une autre question,
laquelle est une nouvelle béance. Répondent parfois par une affirmation mais
qui plonge le lecteur dans une perplexité sans fond. Dialogue intérieur du
poète avec lui-même ? Alors c’est sans doute un dialogue entre ses mille moi…
»
François Aguettaz
Docteur es lettres, chercheur honoraire.

À PROPOS DE L'AUTEUR

**Jean-Luc Favre Reymond** , poète, critique et écrivain est né en 1963 en
Savoie. Son œuvre poétique a été saluée par les plus grands poètes et
universitaires contemporains. Auteur à ce jour de 37 ouvrages publiés. Son
œuvre est traduite tout ou partie en huit langues. Il figure dans le Larousse
de la poésie française. Edition établie en 2007 par Jean Orizet.
S'identifier pour envoyer des commentaires.