Suivez-nous
Sous le ciel des hommes
Éditeur
Sabine Wespieser Éditeur
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Sous le ciel des hommes

Sabine Wespieser Éditeur

Offres

  • AideEAN13 : 9782848053776
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    16.99

  • AideEAN13 : 9782848053783
    • Fichier PDF, avec Marquage en filigrane
    16.99

Autre version disponible

Rien ne semble pouvoir troubler le calme du grand-duché d’Éponne. Les accords
financiers y décident de la marche du monde, tout y est à sa place, et il est
particulièrement difficile pour un étranger récemment arrivé de s’en faire
une, dans la capitale proprette plantée au bord d’un lac. Accueillir chez lui
un migrant, et rendre compte de cette expérience, le journaliste vedette Jean-
Marc Féron en voit bien l’intérêt : il ne lui reste qu’à choisir le candidat
idéal pour que le livre se vende. Ailleurs en ville, quelques amis se
retrouvent pour une nouvelle séance d’écriture collective : le titre seul du
pamphlet en cours – Remonter le courant, critique de la déraison capitaliste –
sonne comme un pavé dans la mare endormie qu’est le micro-État. Subtile
connaisseuse des méandres de l’esprit humain, Diane Meur dévoile petit à petit
la vérité de ces divers personnages, liés par des affinités que, parfois, ils
ignorent eux-mêmes. Tandis que la joyeuse bande d’anticapitalistes remonte
vaillamment le courant de la domination, l’adorable Hossein va opérer dans la
vie de Féron un retournement bouleversant et lourd de conséquences. C’est
aussi que le pamphlet, avec sa charge d’utopie jubilatoire, déborde sur
l’intrigue et éclaire le monde qu’elle campe. Il apparaît ainsi au fil des
pages que ce grand-duché imaginaire et quelque peu anachronique n’est pas plus
irréel que le modèle de société dans lequel nous nous débattons aujourd’hui.
Doublant sa parfaite maîtrise romanesque d’un regard malicieusement critique,
Diane Meur excelle à nous interroger : sous ce ciel commun à tous les hommes,
l’humanité n’a-t-elle pas, à chaque instant, le choix entre le pire et le
meilleur ?
S'identifier pour envoyer des commentaires.