Suivez-nous
Julip; La femme aux lucioles
Format
Broché
EAN13
9782264074850
ISBN
978-2-264-07485-0
Éditeur
10-18
Date de publication
Collection
Littérature étrangère
Nombre de pages
927
Dimensions
18,6 x 13,2 x 3,8 cm
Poids
584 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Fiches UNIMARC
S'identifier

Julip; La femme aux lucioles

De

Traduit par

10-18

Littérature étrangère

Offres

Péninsule nord du Michigan. Terre d'errance de Chien Brun, métis indien. Membre d'un clan détonnant, il va devoir composer entre détresse charnelle et blessures à l'âme... Trois républicaines. Bien mariées, bien installées. Mais qui, depuis toujours, en pincent pour un sulfureux don Juan. À tel point qu'elles souhaitent mettre fin à ses jours... D'anciens copains de campus aujourd'hui bien rangés volent au secours d'un des leurs dont l'engagement terroriste ne s'est pas élimé... Dans ces longues nouvelles, dans l'art desquelles il était passé maître, Jim Harrison exalte autant les paysages américains que l'âme de ses nombreux personnages, à qui il prête des voix conquérantes, désabusées ou gloutonnes, des voix à son image.
" L'œuvre de Jim Harrison danse, galope, tangue vers le large, embrasse l'infini d'un continent sans limites. Né sous le signe du coyote, Jim Harrison ne s'apprivoise pas. Par ces temps de sieste prolongée, il nous remet debout et nous offre bien plus qu'une tranche d'exotisme : une cure de sauvagerie. " André Clavel, L'Express
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Le , Omnia aux Toiles

Nous avons le plaisir de vous inviter à la projection de "Seule la terre est éternelle" réalisé par François Busnel et Adrien Soland, le dimanche 27 mars à 10h30 à l'Omnia aux Toiles.

Les deux réalisateurs sont partis à la rencontre de Jim Harrison dans sa casita près de la frontière mexicaine, et nous livrent un film sur notre rapport à la nature et la nécessaire reconnexion au monde sauvage à travers le regard d’un écrivain.

" Cet engagement total de Jim dans le film a permis un certain nombre de séquences burlesques alors que le film est clairement le testament spirituel d’un homme au crépuscule de sa vie. "

En partenariat avec l'Omnia et les Librairies Initiales, le réalisateur François Busnel et la monteuse Camille Dalbéra seront présents pour vous présenter ce film lors d'un Ciné-Débat.

-----------------

SYNOPSIS

Un homme rentre chez lui au cœur des grands espaces. Il raconte sa vie, qu’il a brûlée par les deux bouts et qui révèle une autre Histoire de l’Amérique. A travers ce testament spirituel et joyeux, il nous invite à revenir à l’essentiel et à vivre en harmonie avec la nature. Cet homme est l’un des plus grands écrivains américains.

Il s’appelle Jim Harrison.

-----------------

BIOGRAPHIES

-----------------

JIM HARRISON

Né le 11 décembre 1937 à Grayling, dans le Michigan, Jim Harrison, est romancier et poète.

Sa mère est d’origine suédoise, son père est agent agricole. À l’âge de 7 ans, il perd accidentellement son œil gauche en jouant avec une voisine. A 23 ans, son père et sa sœur (âgée de 19 ans) sont tués dans un accident de la route.
En 1960, il épouse Linda King avec qui il aura deux filles, Jamie et Anna. Il est engagé comme professeur assistant à l’université d’État de New York de Stony Brook mais renonce rapidement à une carrière universitaire et se tourne vers la poésie.

Son premier recueil, "Plain Song", paraît en 1965. En 1970, après une chute en montagne lors d’une partie de chasse, il se lance dans l’écriture de son premier roman sur les conseils de son ami Tom McGuane. "Wolf" est publié l’année suivante. Puis il écrit "Un bon jour pour mourir", road-trip déglingué qui inspirera le mouvement écologiste et notamment Edward Abbey. Son troisième roman, "Nord-Michigan", se vend à quelques centaines d’exemplaires seulement et le plonge dans une sévère dépression. En 1976, le romancier Tom McGuane, qui vient d’écrire le scénario de "Missouri Breaks" pour Arthur Penn lui présente Jack Nicholson qui devient son ami et lui prête l’argent nécessaire pour qu’il puisse terminer l’écriture des trois novellas qui formeront "Légendes d’automne" (1979), son premier grand succès (adapté au cinéma en 1994 par Edward Zwyck avec Brad Pitt et Anthony Hopkins).
À partir de cette période, il commence à écrire des scénarios pour Hollywood. En 1988, le succès de "Dalva" lui apporte une renommée internationale. En 1990, il publie la novella "La femme aux lucioles" dans le New Yorker puis dans une anthologie féministe dont il devient la coqueluche. Au milieu des années 1990, il décide d’arrêter les scénarios et se consacre entièrement aux romans et aux poèmes. Il publie la suite de "Dalva" en 1998, "La route du retour", puis "En route vers l’Ouest" (2000).
En 2002, à la demande de son éditeur, il écrit "En marge", son autobiographie, qui remporte un immense succès aux Etats-Unis. Il a écrit plusieurs livres autobiographiques, notamment "Entre chien et loup" (1993), "Aventures d’un gourmand vagabond" (2001), "Un sacré gueuleton" (2019) et "La recherche de l’authentique" (2021).
Dans les années 2000, il connaît à nouveau un grand succès avec le diptyque romanesque "De Marquette à Veracruz" (2004) et "Retour en terre" (2007), puis "Une odyssée américaine" (2008). Il publie de nombreuses nouvelles dont "Les jeux de la nuit"(2010) et "Nageur de rivière" (2014). Son œuvre poétique est notamment marquée par "Lettres à Essenine" (1973) et "Théorie et pratique des rivières" (1985), devenus des classiques.

Jim Harrison est mort le 26 mars 2016, à l’âge de 78 ans, dans sa maison de Patagonia, en Arizona. Il était en train d’écrire un poème. Ses livres sont traduits dans 23 langues.

FRANÇOIS BUSNEL

François Busnel est journaliste.

Il anime depuis 2008 « La Grande Librairie » sur France 5. À la télévision, il a créé, écrit et showrunné les séries d’animation documentaire Les Grands Mythes (20x26 minutes, Arte, 2017), L’Iliade (10x26mn, Arte, 2019) et L’Odyssée (10x26mn, Arte, 2020). Il a notamment créé et dirigé le magazine trimestriel America (2017-2021), animé l’émission quotidienne « Le Grand Entretien » sur France Inter (2010-2013), dirigé le magazine Lire (2003-2015) et le service Livres de L’Express (2001-2015).

Dans le cadre de la préparation de Seule la Terre est éternelle, François Busnel a écrit 11 préfaces inédites aux œuvres de Jim Harrison pour les éditions 10/18, pleines d’anecdotes et de souvenirs (Wolf, Un bon jour pour mourir, Nord-Michigan, Légendes d’automne, Sorcier, Dalva, La route du retour, La femme aux lucioles, En route vers l’Ouest, En marge, De Marquette à
Veracruz). Dalva, avec une préface inédite de François Busnel, sortira en librairie aux Editions 10/18 en même temps que Seule la Terre est éternelle.

ADRIEN SOLAND

Adrien Soland est réalisateur et producteur.

Il réalise notamment les émissions « La Grande Librairie » sur France 5, « 28 minutes » sur Arte mais aussi « Faut pas rêver » et « Thalassa » sur France 3.
Ensemble, François Busnel et Adrien Soland ont écrit et réalisé plusieurs documentaires pour la télévision parmi lesquels Sur les traces de Gustave Flaubert (France 5, 2021), Philip Roth, biographie d’une œuvre (France 5, 2014) ; Tolkien, le seigneur des écrivains (France 5, 2013) ; Les Carnets de route de François Busnel (France 5, 2011 et 2013)…

Seule la Terre est éternelle est leur premier long-métrage.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Jim Harrison
Plus d'informations sur Brice Matthieussent