Suivez-nous
La voix au moyen âge
Format
Broché
EAN13
9791035105914
ISBN
979-10-351-0591-4
Éditeur
ED SORBONNE
Date de publication
Collection
Histoire ancienne et médiévale
Nombre de pages
382
Dimensions
23 x 15 x 2 cm
Poids
624 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La voix au moyen âge

Ed Sorbonne

Histoire ancienne et médiévale

Offres

Les sociétés du Moyen Âge (latines, byzantines ou musulmanes) sont largement dominées par l'oralité et les sons. Or, en l'absence de tout enregistrement sonore, la voix – grain, débit, son qu'elle produit – échappe aux historiens. La voix est d'autant plus difficile à cerner que le latin vox est bien plus ample que notre « voix » contemporaine, tout à la fois son, mot et parole. Au Moyen Âge, les voix, emplies de la force de la Création, dialoguaient avec les morts, les saints et les oiseaux. Comment se saisir alors d'un objet historique à la fois aussi central et aussi évanescent, qui est partout dans les sociétés médiévales, et nulle part ou presque dans la documentation qu'elle nous a laissée ?
Dans le Quart Livre, Rabelais exprimait le rêve de conserver la voix, à travers la fiction des paroles gelées. Croisant les travaux des historiens, des historiens de l'art et de la littérature, des musicologues ou encore des linguistes, cet ouvrage tente de les appréhender en analysant la production, les usages et les contextes d'emploi de la voix dans des configurations engageant les discours, les chants ou, à l'inverse, les silences. Les articles s'intéressent aux cris et aux émotions, à la musique et à sa fabrique, aux paysages sonores, à l'acoustique, aux rythmes et à la scansion, à la présence et aux marques d'oralité dans l'écrit…, bref à tous les contextes et prétextes qui produisent la voix, l'accompagnent ou la mettent en scène, et à ce qui est reproduit, proféré, clamé ou tu par elle.
S'identifier pour envoyer des commentaires.