Suivez-nous
Recueil de versions gasconnes, bilingue : gascon-français
Éditeur
Editions des Régionalismes
Date de publication
Collection
Occitania e Gasconha de oei
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Recueil de versions gasconnes

bilingue : gascon-français

Editions des Régionalismes

Occitania e Gasconha de oei

Offres

  • AideEAN13 : 9782824055572
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    10.99

Autre version disponible

Si nos idiomes méridionaux ne sont plus en butte aux persécutions officielles,
ils n’ont encore triomphé ni de tous les dédains, ni de toutes les préventions
injustes. Et combien de gens surtout continuent à les traiter comme une
quantité négligeable, ou font autour d’eux le silence, espérant bien sous cape
les voir mourir de leur belle mort à brève échéance ! A tous ceux qui, encore
imbus des préjugés d’autrefois, se demandent si, dans nos écoles primaires,
l’idiome local n’est pas un obstacle aux progrès du français, il a la
hardiesse et la franchise de déclarer que non. Ce prétendu rival ne serait-il
pas, au contraire, en dépit des vieilles préventions, un auxiliaire tout
trouvé, et des plus précieux ? Si, répond M. Lacoste. Pour bien parler la
sienne, il n’est jamais inutile de savoir au moins une seconde langue :
lorsqu’on s’est exercé pendant quelque temps à traduire, à transvaser sa
pensée d’un idiome dans l’autre, cette pensée en acquiert un tour plus
flexible, des rapprochements féconds se font dans l’esprit, on prend
l’habitude de n’employer les mots qu’avec propriété. M. Lacoste n’y a admis
que des auteurs tout à fait contemporains : c’est du gascon « actuel » qu’il
s’agit de tirer un profit pédagogique. Quant au choix, il est ample, puisqu’il
comprend plus de cent morceaux. Les curieux, les linguistes de France ou
d’ailleurs, trouveront dans ce livre une anthologie au vrai sens du mot, des
morceaux de dimension suffisante pour leur donner quelque idée d’une matière
éparse de ce qu’a produit la littérature gasconne en ce début de XXe siècle.
Voilà qui suffirait pour lui assurer un succès légitime auprès d’une certaine
partie du public. Sachez-le bien, elle n’est pas décidément un patois vulgaire
ou méprisable, cette langue qui depuis plus de mille ans voltige ici sur les
lèvres des hommes, déjà si vieille et toujours si jeune, elle qui chante
encore et s’épanouit dans des oeuvres comme celles d’Isidore Salles ou de
Miquèu Camélat ! » (extrait de la Préface d’Edouard Bourciez, édition de
1902).

Sylvain Lacoste (1862-1930) instituteur et écrivain landais d’expression
gasconne. On lui doit ce précieux Recueil de versions gasconnes, un livre de
contes (Condes e Devisets) et un essai Du Patois à l’école primaire.

En voici une nouvelle édition, entièrement recomposée et actualisée, pour
chaque texte, d’une version en graphie classique du gascon.
S'identifier pour envoyer des commentaires.