Suivez-nous
Mademba Sèye, Fama de Sansanding, Soudan français, Mali, Conflits coloniaux, état de droit et collaboration négociée
Format
Broché
EAN13
9782811128777
ISBN
978-2-8111-2877-7
Éditeur
Karthala
Date de publication
Collection
HOMMES ET SOCIE
Nombre de pages
444
Dimensions
24 x 16 cm
Poids
719 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Mademba Sèye, Fama de Sansanding, Soudan français, Mali

Conflits coloniaux, état de droit et collaboration négociée

Karthala

Hommes Et Socie

Offres

L’intrigue de ce livre est centrée sur Mademba Sèye - Mademba Sy, parti du statut de télégraphiste en 1879 pour atteindre, avec l’aide de ses parrains français, le rang de roi africain (en bambara fama) des États de Sansanding sur les rives du Niger. En 1899, Fama Mademba, Sénégalais né à Saint-Louis du Sénégal, est assigné à résidence à Kayes au motif d’abus de pouvoir, de meurtres rituels, de viols et d’extorsion des fonds.
Malgré la gravité de l’accusation, il est disculpé et retrouve son « trône ». L’affaire Mademba révèle déjà la négation des principes de l’État de droit face aux intérêts du colonialisme en construction. Le récit charrie des émotions et des informations sur ce personnage très habile à jouer pour résister aux défis posés à son pouvoir. À son grand regret, l’auteur révèle que Donald Trump en campagne électorale a été sa muse. En effet, Mademba partage des traits similaires avec Trump : le narcissisme, la crainte de l’insécurité, la misogynie, la maltraitance des femmes et une attitude de constant bricolage En décryptant le colonialisme à travers le personnage de Mademba, la voix de Richard Roberts n’est pas seule à se faire entendre. En effet, grâce aux subtilités inhérentes au discours rapporté, le texte laisse entendre la voix des protagonistes dont les propos sont cités ou transposés. Cette gestion de la polyphonie donne au texte un style original, voire captivant, pour peindre les débuts de la période coloniale et les relations complexes entre les divers acteurs, fondées sur le principe de la collaboration négociée.
S'identifier pour envoyer des commentaires.