Suivez-nous
Le Goût du noir dans la fiction policière contemporaine, Litteet#769;rature et arts de l'image
Format
Broché
EAN13
9782753582576
ISBN
978-2-7535-8257-6
Éditeur
Presses universitaires de Rennes
Date de publication
Collection
Interférences
Dimensions
21 x 15 x 3 cm
Poids
580 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le Goût du noir dans la fiction policière contemporaine

Litteet#769;rature et arts de l'image

Presses universitaires de Rennes

Interférences

Offres

D'abord roman avec le gothique qui se développe au cours du 19ème siècle et trouve son apogée au 20ème, le « noir », récit de mort, de violence et de terreur, mais aussi de résolution de cette tension mortifère, ne tarde pas à se décliner en films, faisant de la figure du détective un arcane majeur du cinéma à partir des années 40. Romans et films mettent en évidence les noirceurs des crimes et des environnements sociaux qui les génèrent ou les capacités déductives d'enquêteurs de papier devenus icônes de l'écran : Sherlock Holmes, Hercule Poirot. Le genre et son immense succès populaire se propagent dans d'autres médias (BD, séries).
L'ouvrage tente de faire la lumière sur cette extension du Noir, travaillant les codes pour les adapter comme Tardi, transposant les romans de J.P. Manchette ou Black Sad, dont les auteurs reprennent les images du film noir dans le roman graphique. Le Noir se fait le porte-parole de réalités criminelles à l'oeuvre dans nombre de sociétés, et utilise sa « fiction » pour les dénoncer, et ceci aussi bien dans les romans (D. Meyer, H. Mankell, A. Indridason,) que dans les films (J. Gray, M. Scorsese, A. Egoyan) ou les séries (The Wire).
Né dans l'Angleterre du 18ème siècle, le Noir, ses stratégies, ses codes et son pouvoir se sont infiltrés puis développés comme moyen privilégié d'exprimer l'angoisse et la fascination de la violence et de la mort, sur tous les continents, de l'Europe aux Etats Unis, du Mexique à l'Afrique du Sud.
S'identifier pour envoyer des commentaires.