Suivez-nous
Contre-cartographier le monde
Format
Broché
EAN13
9782842878344
ISBN
978-2-84287-834-4
Éditeur
Presses Universitaires de Limoges
Date de publication
Collection
Espaces humains
Nombre de pages
369
Dimensions
15 x 3 cm
Poids
300 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Contre-cartographier le monde

Presses Universitaires de Limoges

Espaces humains

Offres

Que nous disent les cartes? Comment faire évoluer leur discours, leur lecture
et la vision du monde qu'elles traduisent? Issue de la contreculture des
années 1960 et 1970 aux États-Unis, la géographie dite radicale ou critique
conteste l’hégémonie de la carte en tant qu’outil de représentation
désincarnée, totalisante et universelle de l’espace, imposé par le processus
de colonisation européen et la mise en place d’un ordre mondial façonné par
les conquérants. Théorisée, entre autres, par Brian Harley, Denis Wood, Nancy
Lee Peluso ou encore David Harvey, la contre-cartographie repense la carte
comme une construction sociale, subjective et idéologique, un objet politique
et culturel analysable qui œuvre à interroger les rapports de force institués
par l’acte performatif de la re-présentation cartographique.

La spécificité de cette pratique intrinsèquement militante réside dans le rôle
central embrassé par des populations, souvent rendues invisibles sur la carte
classique du territoire, qui ébranlent les structures de domination en se
réappropriant le discours et le pouvoir des cartes. Au carrefour des justices
sociale, environnementale et spatiale, elle entend aussi reconstruire de
nouvelles géographies, faire émerger une diversité d’expressions
cartographiques et de rapports cognitifs à l’espace comme lieu et support de
vie.

C’est dans la multiplicité de ses déclinaisons disciplinaires et
épistémologiques que cet ouvrage explore le concept de contre-cartographie:
quels enjeux sous-tendent de telles dynamiques? Dans quels contextes les
logiques contre-cartographiques éclosent-elles? Quels savoirs mobilisent-
elles? Dans quelle mesure parviennent-elles à déjouer les représentations
hégémoniques de l’espace? Chercheurs, militants et artistes offrent ici des
réponses plurielles où s’entrecroisent les contre-cartographies politiques,
cognitives, numériques, corporelles, artistiques et littéraires.
S'identifier pour envoyer des commentaires.