Suivez-nous
Ricochets, Proches de victimes d'attentats : les grands oubliés
Format
Broché
EAN13
9782246825135
ISBN
978-2-246-82513-5
Éditeur
Grasset
Date de publication
Collection
essai français
Nombre de pages
336
Dimensions
20,5 x 14 x 2,3 cm
Poids
340 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Ricochets

Proches de victimes d'attentats : les grands oubliés

De

Grasset

essai français

Offres

Autre version disponible

7 janvier 2015, après-midi. Camille Emmanuelle accompagne son mari, Luz, dessinateur de Charlie Hebdo et rescapé des attentats, pour un premier entretien psychologique à l’hôpital. La psychologue se tourne vers elle  : et vous, comment allez-vous  ? Elle ne comprend pas la question  : elle va bien, ce n’est pas elle qui est traumatisée  ! Pour la thérapeute, son lien avec une victime fait de Camille une «  victime par ricochet  ». Drôle d’expression… Pendant les mois qui suivent, Camille en reste convaincue  : elle accompagne son mari, c’est tout. Mais cinq ans plus tard, au fil d’un parcours douloureux et aujourd’hui encore difficile, le constat s’impose  : elle a effectivement développé des symptômes post-traumatiques. Et elle s’interroge.
Aider au quotidien, psychologiquement, pragmatiquement, intimement, quelqu’un dont la vie a été bouleversée  du jour au lendemain par une tragédie, qu’est-ce que cela veut dire  ? Jusqu’où cette place de «  proche  » l’a-t-elle bouleversée dans sa psyché, dans son rapport aux autres, dans ses valeurs profondes  ? Ce vécu justifie-t-il la reconnaissance psychologique et juridique d’un statut à part  ? Voire une indemnisation  ?
Sur un sujet méconnu, reconnu par la psychiatrie en 2013 seulement, Camille Emmanuelle mène alors une enquête intense, personnelle et journalistique. Elle raconte un chemin chaotique, les bons et les mauvais jours, les copains qui comprennent (ou pas), l’institution défaillante, les gueules de bois, les bonnes âmes qui critiquent la posture victimaire. Elle va à la rencontre d’autres proches de victimes, de psys, d’avocats, de sociologues et même d’un jardinier, pour tenter de comprendre ce qu’être un «  ricochet  » veut dire. Avec honnêteté, émotion et parfois même un regard amusé, elle décrypte cette expérience de vie, rarement évoquée et pourtant loin d’être unique.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

1 septembre 2021

Important !

Le procès des attentats de janvier 2015 a eu lieu et Camille Emmanuelle reprend sa plume pour clarifier le concept de victime indirecte et collatérale dans son essai autobiographique Ricochets. Ainsi, en analysant ses ressentis et son vécu de victime ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Camille Emmanuelle