Suivez-nous
L'antisémitisme politique en Angleterre (1905-1933)
Éditeur
L'Harmattan
Date de publication
Collection
Pensée politique
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

L'antisémitisme politique en Angleterre (1905-1933)

L'Harmattan

Pensée politique

Offres

  • Aide EAN13 : 9782140185106
    • Fichier PDF, avec Marquage en filigrane
    35.99

Autre version disponible

« Des jeunes gens antisémites, ça existe donc, cela ? Il y a donc des cerveaux
neufs, des âmes neuves, que cet imbécile poison a déjà déséquilibrés ? Quelle
tristesse, quelle inquiétude, pour le vingtième siècle qui va s'ouvrir ! »,
écrivait Émile Zola en 1897. Cette remarque pourrait s'appliquer en tout point
à l'Angleterre. Elle exprime sa surprise de voir une partie de la société,
jeune, ouverte et prête à embrasser un nouveau siècle, être antisémite. Cette
incongruité se retrouve outre-Manche à la même époque. L'Angleterre, mue par
ses idées libérales, sa démocratie, jouissant d'une ouverture d'esprit
vis-à-vis de ses minorités, de sa liberté religieuse et de conscience,
n'échappa pas à ce phénomène au coeur de son monde politique. L'antisémitisme
ne semble pas être une composante idéologique au sein de cette terre qui, à la
demande d'Oliver Cromwell, fit revenir les Juifs sépharades. Néanmoins, si
l'on y regarde de plus près, à l'époque où Zola écrit ces mots, force est de
constater que l'étude des propos cachés sous des termes génériques révèle une
tout autre réalité.
S'identifier pour envoyer des commentaires.