Suivez-nous
L'âme de Napoléon
Éditeur
Librofilio
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

L'âme de Napoléon

Librofilio

Offres

  • Aide EAN13 : 9782492900426
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    0.99
"Mais voici. Napoléon n’était pas la multitude. Il était seul, absolument,
terriblement seul, et sa solitude avait un aspect d’éternité. Les anachorètes
fameux de l’antiquité chrétienne avaient, dans leurs déserts, la conversation
des Anges. Ces saints hommes étaient isolés, mais non pas uniques ; ils se
voyaient entre eux quelquefois, et leur dénombrement est difficile. Napoléon,
semblable à un monstre qui aurait survécu à l’abolition de son espèce, fut
vraiment seul, sans compagnons pour le comprendre ou l’assister, sans anges
visibles et, peut-être aussi, sans Dieu ; mais cela, qui peut le savoir ?"

À PROPOS DE L'AUTEUR **

Louis Claude Frédéric Masson** , né à Paris le 8 mars 1847 et mort à Paris le
19 février 1923, est un historien français, spécialiste des études
napoléoniennes et secrétaire perpétuel de l'Académie française. Issu d'une
famille de hauts magistrats, sa sœur mariée à Édouard Lefebvre de Béhaine,
Frédéric Masson se destinait à la diplomatie et devint bibliothécaire au
ministère des Affaires étrangères.
En 1886, il fonde la revue Les Lettres et les Arts, qui paraît du 1er janvier
1886 au 1er décembre 1889. À partir de 1894, Frédéric Masson se consacre
principalement aux études napoléoniennes dont il devient, en son temps, le
spécialiste incontesté, régnant sur une armée de secrétaires et de
documentalistes dans son vaste appartement du 122 la rue La Boétie à Paris,
puis dans son hôtel particulier de la rue de La Baume. Il est élu à l'Académie
française le 18 juin 1903, en remplacement de Gaston Paris, et reçu le 28
janvier 1904 par Ferdinand Brunetière. Il en devint le secrétaire perpétuel le
20 mai 1919.
S'identifier pour envoyer des commentaires.