Suivez-nous
Pour un enseignement de l'écrit, Faire écrire des textes en classe
Éditeur
ESF Sciences humaines
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Pour un enseignement de l'écrit

Faire écrire des textes en classe

ESF Sciences humaines

Offres

  • Aide EAN13 : 9782710144137
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    11.99

  • Aide EAN13 : 9782710143994
    • Fichier PDF, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    11.99

Autre version disponible

Alors que tout le monde s’accorde sur le caractère essentiel de la maîtrise de
l’écrit, les élèves écrivent finalement assez peu en classe. Ils recopient,
cochent des cases, remplissent des « trous » ou répondent à des questions,
mais ils s’engagent rarement dans la rédaction de textes longs qui leur
permettraient de faire de l’écriture un authentique moyen de construction de
soi. Car l’écriture, parce qu’elle articule l’intention d’un sujet et la
contrainte des normes linguistiques, parce qu’elle est un exercice individuel
qui peut être socialisé dans un collectif, est au principe même du
développement intellectuel. Non seulement elle est la clé de la « réussite
scolaire » mais elle permet d’accéder à la pensée et à la culture. Écrire,
c’est pouvoir décrire, représenter, symboliser, organiser et, fi nalement,
construire sa pensée. Écrire, c’est mettre son expression à l’épreuve d’une
exigence grâce à laquelle on apprend à se dépasser. C’est pourquoi le livre de
Luc Baptiste est essentiel. Il montre pourquoi et comment l’apprentissage de
l’écrit a été institué dans l’histoire de l’École. Il s’interroge sur une
question fondamentale et, fi nalement, peu explorée : « Apprendre à écrire,
c’est apprendre quoi ? » Il analyse les enjeux de l’écriture narrative au
regard de l’ensemble des apprentissages scolaires. Et il propose une «
pédagogie de l’écrit » qui ne se réduit pas à l’enseignement d’un ensemble de
techniques mais constitue un véritable accompagnement de « l’entrée dans
l’écrit ». Remarquablement écrit et documenté, cet ouvrage constitue un
élément essentiel de culture professionnelle pour toutes les enseignantes et
tous les enseignants du premier degré. Philippe Meirieu
S'identifier pour envoyer des commentaires.