Suivez-nous
Le Roi lézard
Format
Broché
EAN13
9782878585117
ISBN
978-2-87858-511-7
Éditeur
Viviane Hamy
Date de publication
Collection
Chemins Nocturnes
Nombre de pages
350
Dimensions
19 x 12 x 1 cm
Poids
263 g
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Autre version disponible

" L'auteur tricote une intrigue complexe dans un terreau réaliste, un Paris très incarné. L'action qui se déroule dans les années 1990 n'est jamais déconnectée de l'histoire de la société. " Le Figaro littéraire
Louise Morvan, de Morvan Investigations, élucide enfin le mystère de l'assassinat de son oncle, Julian Eden, dont elle a hérité l'agence à la fin des années 70, alors qu'elle n'était qu'une toute jeune fille.
Son amant, le commissaire Serge Clémenti a retrouvé l'inspecteur Casadès qui était chargé de l'enquête sur le meurtre du détective. Sans raison apparente, il avait été rétrogradé et muté hors de Paris, après qu'on lui eut retiré le dossier.
Tandis que le commissaire et ses lieutenants s'épuisent à débusquer le " killer des quais " qui trucide sans se lasser de malheureux SDF, Louise écoute Casadès conter l'après 68, et le Rock and Roll Circus que fréquentait notamment Jim Morrison, le chanteur des Doors. L'ex-flic distille ses informations, brouille les pistes, s'amuse au chat et à la souris...
Pour contrer son manège, elle se coule dans la peau du personnage qu'il veut lui faire jouer, celui de la jeune Russe – assassinée elle aussi en 1979 – dont Julian Eden aurait été follement amoureux.
Machiavélique ! Le Roi Lézard évoque Guerre sale par la perversité et l'absence de scrupules des protagonistes. Au-dessus du marigot, flotte l'âme du Lizard King, amoureux de Paris, qui avait décidé de se faire enterrer au Père-Lachaise...
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

10 avril 2012

Du grand art !

L’oncle de Louise Morvan évoluait dans les milieux artistiques des années soixante-dix et fréquentait notamment le club Rock and Roll Circus « un des clubs les plus dingues et les plus chics de Paris dans les années soixante-dix. » « ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Dominique Sylvain