Suivez-nous
Une histoire des lointains, Entre réel et imaginaire
Format
Relié
EAN13
9782021490442
ISBN
978-2-02-149044-2
Éditeur
Seuil
Date de publication
Nombre de pages
216
Dimensions
29,2 x 27,2 x 2,4 cm
Poids
1740 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Une histoire des lointains

Entre réel et imaginaire

De

Seuil

Offres

Les « lointains » ordonnent l’espace, dessinent un « au-delà », suggérant le connu et l’inconnu, l’accessible, l’inaccessible. Les questions s’y multiplient : attirance ou crainte, intérêt ou désintérêt, mais aussi interrogation sur l’ailleurs, ses profils, ses surprises, ses mystères, mobilisant l’imaginaire comme le savoir. Mille curiosités s’engendrent. Mille certitudes se disent : les lieux, les êtres, les formes, les situations, la manière de les penser, celle de les considérer une fois rencontrés. L’univers s’amplifie ainsi avec le temps, révise ses limites, invente des lieux, déplace ses ténèbres, crée du conflit, jusqu’à se jouer des distances et de leurs objets, au point d’explorer, au-delà des terres, les gouffres des mers ou l’infini du ciel, au point, plus encore, de découvrir, a contrario, d’incomparables abîmes au sein même de la proximité. Microscopes et lunettes astronomiques en sont les symboles en miroir. Éloignement et rapprochement s’inversent. Comme s’inverse aujourd’hui l’image d’un Occident, longtemps inventeur de lointains, longtemps pourvoyeur de migrants, devenu, après nombre de mutations culturelles, un lieu où se rêvent des arrivées enchantées. Le défi devient alors majeur où les lointains s’inversent, viennent frapper aux portes des anciens dominants, où les terres « éloignées », dégradées par les activités humaines, viennent menacer ceux qui prétendaient les maîtriser.
L’histoire des lointains proposée ici ambitionne ainsi de revisiter l’histoire elle-même, jusqu’à en faire un projet « total ». Loin de se limiter à celle des découvertes, elle montre comment, en déclinant les rêves d’ailleurs, elle décline aussi, à sa manière, une histoire de l’humanité.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Le , L'Armitière

Sur inscription. Cliquez ici pour vous inscrire

---------------------------

Les « lointains » ordonnent l’espace, dessinent un « au-delà », suggérant le connu et l’inconnu, l’accessible, l’inaccessible. Les questions s’y multiplient : attirance ou crainte, intérêt ou désintérêt, mais aussi interrogation sur l’ailleurs, ses profils, ses surprises, ses mystères, mobilisant l’imaginaire comme le savoir. Mille curiosités s’engendrent. Mille certitudes se disent : les lieux, les êtres, les formes, les situations, la manière de les penser, celle de les considérer une fois rencontrés. L’univers s’amplifie ainsi avec le temps, révise ses limites, invente des lieux, déplace ses ténèbres, crée du conflit, jusqu’à se jouer des distances et de leurs objets, au point d’explorer, au-delà des terres, les gouffres des mers ou l’infini du ciel, au point, plus encore, de découvrir, a contrario, d’incomparables abîmes au sein même de la proximité. Microscopes et lunettes astronomiques en sont les symboles en miroir. Éloignement et rapprochement s’inversent. Comme s’inverse aujourd’hui l’image d’un Occident, longtemps inventeur de lointains, longtemps pourvoyeur de migrants, devenu, après nombre de mutations culturelles, un lieu où se rêvent des arrivées enchantées. Le défi devient alors majeur où les lointains s’inversent, viennent frapper aux portes des anciens dominants, où les terres « éloignées », dégradées par les activités humaines, viennent menacer ceux qui prétendaient les maîtriser.
L’histoire des lointains proposée ici ambitionne ainsi de revisiter l’histoire elle-même, jusqu’à en faire un projet « total ». Loin de se limiter à celle des découvertes, elle montre comment, en déclinant les rêves d’ailleurs, elle décline aussi, à sa manière, une histoire de l’humanité.

--------------------------------------------------------

Georges Vigarello est directeur d'etudes a l'École des hautes etudes en sciences sociales, a effectue de nombreux travaux sur l'histoire des pratiques et des representations du corps. Il a publie entre autres "Le propre et le sale", "l 'hygiene du corps depuis le Moyen Âge" (Seuil), "Histoire de la beauté, le corps et l'art d'embellir de la Renaissance a nos jours" (Point Seuil), "La silhouette du XVIIIe si ecle a nos jours, naissance d'un defi" (Seuil).

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Georges Vigarello