Suivez-nous
Surrender, 40 chansons, une histoire
Format
Broché
EAN13
9782213712956
ISBN
978-2-213-71295-6
Éditeur
Fayard
Date de publication
Collection
Documents (1)
Nombre de pages
696
Dimensions
23,5 x 15,3 x 3,5 cm
Poids
908 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Surrender

40 chansons, une histoire

De

Fayard

Documents

Offres

Autre version disponible

Traduit de l'anglais (Irlande) par Julie Sibony. 

Un livre remarquable par un artiste combatif, qui avoue  donner le meilleur de lui-même lorsqu’il apprend à  capituler.
Épisodique et irrévérencieux, introspectif et éclairant,  Surrender est le récit organisé - mais pas trop - de  la vie de Bono autour de 40 chansons de U2.
Bono a grandi dans le nord de Dublin entre un père  catholique et une mère protestante, alors que les violences  sectaires se multipliaient en Irlande. Il n’avait que  quatorze ans lors du décès de sa mère, perte qui va façonner  sa recherche d’une famille.
Il a commencé sa vie avec le sentiment d’être quelconque, pourtant toute son existence sera consacrée à  combattre l’idée que quiconque puisse l’être.
Sa créativité est éruptive mais ne le quitte jamais…dans les studios, sur scène, dans les manifestations, les  couloirs du Congrès à Washington ou au comptoir du 
bar du coin.
Nous découvrons ses difficultés à maîtriser sa colère, qui teintent ses écrits sur l’amour et la non-violence. Il  reconnaît avoir un égo « bien plus grand que [s]on 
amour-propre ».
En quatre décennies, U2 passe d’une bande d’adolescents  ambitieux au plus grand groupe au monde. Bono, initialement activiste à mi-temps, devient une 
force à plein temps dans la lutte pour l’annulation de la  dette des pays les plus pauvres, et persuade les gouvernements  – et en particulier les États-Unis – de répondre  à l’urgence mondiale qu’est le sida. Nous assistons à la  naissance du PEPFAR, le plan d’urgence américain  d’aide à la lutte contre le sida à l’étranger. À l’époque, il  s’agissait de la plus grande initiative sanitaire de l’histoire  de la médecine pour combattre une seule et même maladie. Il décrit les militants de l’ONG ONE, dont  il est le cofondateur, comme étant des « factivistes »  – des activistes s’appuyant sur des faits concrets –, et  son organisation soeur, (RED), comme une « drogue  d’entrée » dans le militantisme.
Les fans de U2 apprendront pourquoi, selon Bono, le groupe ne s’est jamais séparé malgré des décennies  de difficultés personnelles et de désaccords créatifs  enflammés, et trouveront la clé pour décrypter le sens  des morceaux les plus populaires et influents du groupe.

Les portes de la vie intérieure de Bono sont ouvertes.Le gâchis du potentiel humain est un thème récurrent ;  tout comme l’est sa foi, qu’il décrit comme une manière de séparer le signal du bruit, une « petite voix ténue »  qui se manifeste le plus fortement dans son mariage, sa musique et sa lutte contre l’extrême pauvreté.
Mais surtout, Surrender est une histoire d’amour adressée à sa femme, Ali, qu’il a invitée à leur premier  date la semaine de la première répétition du groupe. Alison Stewart donne le la de chaque scène majeure de cette pièce, dont le troisième acte vient de débuter avec plus de questions que de réponses quant à ce pour quoi il faut se battre et à quel moment capituler.
Bono, de son vrai nom Paul David Hewson, remplit les stades avec U2 depuis quarante ans. Le groupe a vendu 170 millions d’albums et gagné vingt-deux Grammys ainsi qu’une foule de distinctions, notamment la Légion d’honneur. Il vit avec sa femme Ali et leurs quatre enfants à Dublin, en Irlande. Surrender est son premier livre.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Bono