Suivez-nous
Mémoires d'écriture - Hommage à Pierre Gibert, hommage à Pierre Gibert,... offert par la Faculté de théologie de Lyon
Format
Broché
EAN13
9782872991532
ISBN
978-2-87299-153-2
Éditeur
Lessius
Date de publication
Collection
Le livre et le rouleau (25)
Nombre de pages
332
Dimensions
20,5 x 14,6 x 2,2 cm
Poids
470 g
Langue
français
Code dewey
220.67
Fiches UNIMARC
S'identifier

Mémoires d'écriture - Hommage à Pierre Gibert

hommage à Pierre Gibert,... offert par la Faculté de théologie de Lyon

De

Lessius

Le livre et le rouleau

Offres

Le volume que voici honore le parcours intellectuel de Pierre Gibert, s.j., longtemps professeur d'exégèse de l'Ancien Testament à la Faculté de théologie de Lyon et aujourd'hui professeur au Centre Sèvres (Paris) et directeur de la revue " Recherches de science religieuse ". En leurs quatre parties, ces " Mémoires d'Écriture " croisent les domaines de recherche d'un explorateur hors du commun, passionné d'histoire et des histoires, et qui a récemment réédité les " Conjectures de Jean Astruc sur les mémoires originauz dont il paroit que Moyse s'est servi pour composer le livre de la Genèse " (1753). La première partie, dans laquelle O. Artus, Th. Römer et Ph. Mercier remettent sur le métier des questions anciennes liées au Pentateuque, vient répondre à l'essai stimulant de P. Gibert " Vers une intelligence nouvelle du Pentateuque " (1992). Dans la deuxième partie, mise à l'enseigne d'un ouvrage majeur de P. Gibert, " Vérité historique et esprit historien " (1990), le rapport du texte biblique à l'histoire se trouve interrogé de diverses manières par A.-M. Pelletier, D. Noël, Ph. Abadie et P. de Martin de Viviés. Un autre axe de recherche parcouru par P. Gibert, auteur d'une " Petite histoire de l'exégèse biblique " (1992) devenue aujourd'hui un classique, fournit l'argument de la troisième partie ; M.-F. Baslez, Y. Kumenacker, J.-L. Ska et R. Virgoulay y mettent en lumière ce qu'il advient de la vérité biblique lorsqu'elle est lue dans un contexte d'histoire. Une quatrième et dernière partie aborde les lectures culturelles de la Bible, qu'il s'agisse d'une réflexion sur le religieux (P. Gire) et sur l'œuvre d'art (Ch. Leroy), ou de la prise en compte de la dimension littéraire des Écritures juives et chrétiennes (A. Wénin, J.-P. Sonnet et J.-M. Carrière). Car c'est un trait particulier de P. Gibert de n'avoir jamais oublié que la Bible est aussi poème et œuvre d'art.
S'identifier pour envoyer des commentaires.