Suivez-nous
Format
Broché
EAN13
9782357481190
ISBN
978-2-35748-119-0
Éditeur
Archives Karéline éditions
Date de publication
Collection
ARCHIVES KARELI
Nombre de pages
408
Dimensions
21,5 x 13,5 x 2,2 cm
Poids
494 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La Violence insidieuse

Anthropologie et psychologie de la sorcellerie et du harcèlement moral

Archives Karéline éditions

Archives Kareli

Offres

Une étude anthropologique et psychologique comparative de la sorcellerie et du harcèlement moral n'a jamais été tentée alors qu'il s'agit de deux formes comparables de violence morale insidieuse : tel est le point de départ original de cet ouvrage. Il existe une logique de la violence insidieuse commune à la sorcellerie et aux formes -morales de harcèlement, toutes deux définies comme des systèmes d'attaques et de défenses associées à la production et à l'interprétation de signes malveillants. Cette logique commune se -développe de différentes manières dans des environnements culturels et sociaux distincts. Il faut donc analyser non seulement la structure commune de cette agression morale cachée, mais aussi les différences culturelles entre les deux dispositifs (sorcellerie, harcèlement). C'est pourquoi les études réunies ici ne conduisent nullement à assimiler les deux phénomènes. En les comparant sans les identifier, les auteurs s'efforcent d'échapper au biais de l'évolutionnisme ; ils considèrent ces pratiques et croyances comme également modernes dans tous les domaines.
Le présent ouvrage documente donc cette comparaison en présentant des études de cas concernant la France, l'Angleterre, le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, l'Éthiopie, le Togo et l'Inde, selon l'expertise des chercheurs impliqués. Ces contributions mobilisent pour la première fois les apports de l'anthropologie culturelle et de la psychanalyse pour mieux saisir ce que la sorcellerie et le harcèlement moral peuvent avoir en commun, en quoi ils se distinguent, et ce que l'étude de l'une peut apporter à la compréhension de l'autre.
S'identifier pour envoyer des commentaires.