Suivez-nous
Format
Relié
EAN13
9791254600498
Éditeur
Cinq continents
Date de publication
Nombre de pages
580
Dimensions
29,1 x 29,2 x 4,7 cm
Poids
4428 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

A King’s Passion

African Art and the Emergence of a 21st-Century Patron

Cinq continents

Offres

Ce sont sa passion, sa curiosité intellectuelle et son intuition qui ont amené Sa Majesté le roi Igwe Nnaemeka Alfred Achebe à soutenir plus de quatre décennies durant, en collectionnant leurs œuvres, des artistes originaires de sa ville natale, Onitsha, du sud-ouest du Nigéria, du Ghana, de l’Afrique occidentale et du continent africain en général.
Ce volume, réalisé à l’occasion de l’ouverture au public du musée Chimedie, qui accueillera et exposera la collection de l’Obi d’Onitsha, retrace la carrière de mécène et de collectionneur de ce dernier dans un langage facilement accessible grâce à la participation de plusieurs des meilleurs spécialistes du domaine. Il illustre les liens d’amitié noués par Sa Majesté avec de nombreux artistes, qui l’ont associé au processus de création et d’acquisition, ainsi qu’il était habituel à la Renaissance.
L’ouvrage, non content d’éclairer l’enthousiasme de collectionneur de l’Obi d’Onitsha et la philosophie plus générale dans laquelle il s’inscrit, évoque son engagement, couronné de succès, en faveur de la prise en considération par le discours traditionnel sur l’art de créateurs jusqu’alors tenus en marge. Il étudie en outre l’importance croissante du mécénat artistique en Afrique et la contribution des collectionneurs africains à l’élargissement actuel des narratifs artistiques du continent.
La riche iconographie en couleurs permet de présenter aux lecteurs non moins de 119 artistes, originaires de dix pays, parmi lesquels des figures de premier plan comme Ben Enwonwu, Uche Okeke, Bruce Onobrakpeya, Ablade Glover, El Anatsui ou Ludovic Fadairo. Sont ici reproduits 322 chefs-d’œuvre parmi les quelque 5 000 pièces de la collection, appartenant aux modes d’expression les plus variées : dessin, peinture à l’huile ou acrylique, techniques mixtes, photographie, estampe, gravure, sculpture sur bronze, bois ou ivoire, mais aussi installations et décorations réalisées sur commande pour la résidence royale de l’Obi d’Onitsha. Il ressort de cet ensemble L’ensemble souligne que la collection d’art africain de Sa Majesté le Roi Igwe Nnaemeka Achebe est l’une des plus vastes et des plus complètes du continent.
Les textes dédiés aux pièces majeures de la collection et à la biographie de chacun des artistes représentés, du continent ou de la diaspora, font de ce volume l’ouvrage de référence qui faisait défaut jusqu’à présent. Des développements particuliers sont en outre consacrés à l’influence du collectionnisme sur des genres tels que le portrait, aux artistes du Ghana, ainsi qu’au soixantième anniversaire de Things Fall Apart, le grand roman de Chinua Achebe, paru en 1958 et qui a fait date dans l’histoire de la littérature africaine (nouvelle traduction par Pierre Girard sous le titre Tout s’effondre, Arles, Actes Sud, 2013).
Faisant écho aux études récentes sur l’art africain moderne et contemporain, cet ouvrage nous permet de mieux comprendre le contexte de l’acquisition d’œuvres d’art africain aux fins de collection, en mettant l’accent sur la période comprise entre les années 1940 et aujourd’hui.
S'identifier pour envoyer des commentaires.