Suivez-nous
87, Ma vie en aparté - Oedipe boîte noire
EAN13
9782376050773
ISBN
978-2-37605-077-3
Éditeur
Traverse
Date de publication
Nombre de pages
36
Dimensions
24,5 x 17 x 0,2 cm
Poids
110 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

87 - Ma vie en aparté - Oedipe boîte noire

Traverse

Offres

Ma vie en aparté
(2 femmes)
Sous l’œil attentif d’Edwige, une comédienne de 80 ans, une jeune femme travaille le personnage de Phèdre dans la pièce éponyme de Racine. Avec une patience et une passion toute professionnelles, Edwige la guide, ouvre des pistes ignorées, trace des chemins escarpés pour atteindre au plus près « la puissance incommensurable du texte ».
« Ma vie en aparté » enthousiasmera tous les vrais amoureux de théâtre qui traquent les beaux textes, apprécient les personnages universels, les situations extraordinaires au sens propre de l’adjectif. C’est un vibrant hommage au théâtre bien sûr, mais aussi à ses serviteurs les comédiens, et surtout à ses auteurs aux verbes éblouissants.
Mais pourquoi Edwige a-t-elle refusé avec obstination de jouer Phèdre, ce rôle que toute tragédienne rêve d’interpréter ?
Œdipe – Boite noire
(1 homme, 1 femme)
Caché derrière des lunettes noires, Œdipe ouvre le livre de sa vie comme on analyse la boite noire d’un avion écrasé au sol. Construite comme une enquête policière, la pièce enchaîne les fausses pistes, débusque les indices pour qu’éclate enfin cette vérité qu’Œdipe s’est acharné pendant toute sa vie, à mettre en lumière. Si Freud s’est emparé avec gourmandise d’Œdipe pour en faire un mythe de la psychanalyse, Gil Galliot le modernise, le poétise. Nous suivons cette pièce comme on imbrique les pièces d’un puzzle, avec impatience alors que nous en connaissons la fin !
« Ce que je veux moi, c’est du concret, des indices, des preuves, des faits. » Un brillant détective suicidaire aux portes de Thèbes.
S'identifier pour envoyer des commentaires.