Suivez-nous
Mon petit, Finaliste du prix Les Inrockuptibles 2023
Format
Poche
EAN13
9791033917694
ISBN
979-10-339-1769-4
Éditeur
HarperCollins
Date de publication
Collection
HARPERCOLLINS P (650)
Nombre de pages
208
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Mon petit

Finaliste du prix Les Inrockuptibles 2023

De

HarperCollins

Harpercollins P

Offres

Un premier roman bouleversant sur le deuil et la colère d’une jeune mère

Belleville dans les années 1990 : chez Grand-Maman  dans une cité HLM, Naëlle porte des robes à col  claudine, apprend qu’il faut dire les « intempéries »  et non un « temps de merde », observe les canards  sans tête dans le restaurant chinois de Madame Ah.
Porte de Montreuil : chez Jeanne, sa mère, infirmière,  libre et bohème, abonnée aux huissiers, c’est dîners  Banania-biscottes, tourne-disque et les Jackson Five  à fond.
Entre les deux, avec ses frères et soeurs, Naëlle fait  la navette, grandit, pose des questions qui restent  sans réponse, rencontre des hommes jamais comme  il faut, tombe amoureuse de Gustave et devient mère  à dix-neuf ans. Le drame attend son heure.
Un premier roman bouleversant sur une jeune fille  décidée à vivre plus tôt que les autres. Sans savoir  que les lendemains, parfois, vous scient les jambes.
 
À propos de l’autrice
Nadège Erika  est née au milieu des années 1970 dans le quartier de Belleville à Paris. Après avoir quitté l’école en 3e, elle a repris ses études à 30 ans et travaille aujourd’hui comme éducatrice spécialisée.  Mon petit  est inspirée de sa propre histoire.
 
«  Une langue pétillante et poétique. Poignant.  »  Marie France

«  Un premier roman dont personne ne sort indemne.  » Mathilde Serrel, France Inter

« Un premier roman coup de poing. » Muriel Steinmetz, L’Humanité

-« Il y a une force dans l’écriture de ce roman qui laisse K-O. Une superbe révélation. » I. B., Avantages

« Un texte sans pathos, porté par un humour incisif et un sens affûté de la formule, qui évite les poncifs et fait jaillir de la littérature là où d’habitude il n’y a rien, en racontant l’histoire récente d’une famille pauvre malmenée par la société. [...] Nadège Erika s’interroge sur les silences transmis d’une génération à l’autre, sur les morts prématurées, la précarité dont personne ne s’est libéré. » Pauline Le Gall et Sylvie Tanette, Les Inrockuptibles

« Ce livre est un cri. Un livre qui prend aux tripes sans pathos. » Léa Salamé et Christophe Dechavanne, Quelle époque !
S'identifier pour envoyer des commentaires.