Suivez-nous
Très riches heures de Champagne, l'enluminure en Champagne à la fin du Moyen âge
EAN13
9782754101882
ISBN
978-2-7541-0188-2
Éditeur
Hazan
Date de publication
Nombre de pages
232
Dimensions
28 x 24 cm
Poids
1178 g
Code dewey
745.67
Fiches UNIMARC
S'identifier

Très riches heures de Champagne

l'enluminure en Champagne à la fin du Moyen âge

De , , ,

Hazan

Indisponible
Des travaux récents, notamment ceux de François Avril ont mis en évidence que la Champagne (principalement Troyes, mais aussi Châlons-en-Champagne, Reims et Langres) connut à la fin du Moyen Âge une intense activité artistique en matière de manuscrits enluminés, et tout particulièrement de livres d'heures. Les élites (bourgeois marchands à Troyes, ecclésiastiques à Reims, nobles à Châlons) ont fait appel au XVe siècle à des artistes locaux de premier ordre (le « Maître des Heures de Troyes », le « Maître du Missel de Troyes », le « Maître du Pierre Michault de Guyot Le Peley ») mais aussi à des ateliers de Paris (le « Maître des Heures de Rohan », qui était sans doute d’origine troyenne, le « Maître de Jouvenel des Ursins ») ou d’autres régions (le « Maître de Spencer 6 » et Jean Colombe à Bourges, l’atelier de Guillaume Lambert à Lyon, ou encore le grand peintre Georges Trubert, qui fut au service de René d’Anjou et de son fils René II de Lorraine). Pour la première fois, Interbibly, agence de coopération entre bibliothèques, propose de rassembler ces manuscrits aujourd’hui dispersés dans le monde entier. L'exposition permettra d'attirer l'attention sur des enluminures encore trop peu connues. Si, avant le XVe siècle, les élites de la région ne commandaient leurs enluminures qu'auprès d’ateliers parisiens, quelques artistes remarquables s'installent à Troyes au début du XVe et s'affirment par un style original. C'est le cas, par exemple, du « Maître des Heures de Troyes » ou du « Maître de Rohan ». Si Reims et Châlons restent des centres moins connus, l'enluminure troyenne prend un nouvel essor à partir de la seconde moitié du XVe siècle, avec les réalisations du « Maître du Missel de Troyes », du « Maître des Heures Glazier » ou du « Maîtres de Guyot Le Peley », avant qu'un déclin n'encourage, à la fin du Moyen Âge, les bourgeois de la région à se tourner à nouveau vers des enlumineurs éloignés, comme Jean Colombe ou des enlumineurs parisiens. Depuis plusieurs années, les bibliothèques de Champagne-Ardenne ont considérablement enrichi leurs collections de manuscrits gothiques, grâce au soutien du Fonds Régional d’acquisition pour les Bibliothèques (Etat et Région). Les dernières acquisitions, en 2005, sont deux importants livres d’heures à l'usage de Troyes et de Langres. Un projet d'acquisition d'un livre d'heures du XVe siècle, à l'usage de Reims, est actuellement mené par la Ville de Reims. Il existe également de nombreux manuscrits d’origine champenoise, notamment dans des bibliothèques municipales d’autres régions (Marseille, Lyon, Lille, Chambéry, Toulouse…), à la Bibliothèque nationale de France et dans plusieurs grands établissements étrangers, tout particulièrement aux Etats-Unis.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Interbibly
Plus d'informations sur François Avril
Plus d'informations sur Françoise Bibolet