Suivez-nous
Par la joie la beauté du monde pénètre notre âme , Coffret en 3 volumes : L'aventure de l'esprit ; L'amour est fort comme la mort ; Pensées sans ordre concernant l'amour de Dieu
Format
Broché
EAN13
9782070455966
ISBN
978-2-07-045596-6
Éditeur
Folio
Date de publication
Collection
Folio 2 €
Nombre de pages
306
Dimensions
11 x 18 x 2 cm
Poids
260 g
Langue
français
Langue d'origine
multilingue
Fiches UNIMARC
S'identifier

Par la joie la beauté du monde pénètre notre âme

Coffret en 3 volumes : L'aventure de l'esprit ; L'amour est fort comme la mort ; Pensées sans ordre concernant l'amour de Dieu

De , ,

Traduit par ,

Folio

Folio 2 €

Offres

L'Aventure de l'esprit et autres Confessions «Il y avait, proche de nos vignes, un poirier, chargé de fruits qui n'étaient alléchants ni par leur apparence, ni par leur saveur. Entre jeunes vauriens, nous allâmes secouer et dépouiller cet arbre, par une nuit profonde - après avoir, selon une malsaine habitude, prolongé nos jeux sur les places -, et nous en retirâmes d'énormes charges de fruits. Ce n'était pas pour nous en régaler, mais plutôt pour les jeter aux porcs : même si nous y avons goûté, l'important pour nous, c'était le plaisir que nous procurait un acte interdit.» Une captivante invitation au recueillement et à la méditation. L'amour est fort comme la mort et autres textes «Maintenant, tu demanderas : qu'est donc le détachement, pour qu'il cache en lui pareille puissance ? Le vrai détachement signifie que l'esprit se tient impassible dans tout ce qui lui arrive, que ce soit agréable ou douloureux, un honneur ou une honte, comme une large montagne se tient impassible sous un vent léger.» Une méditation lumineuse, une parole vivante conviant à l'apaisement et à la contemplation. Pensées sans ordre concernant l'amour de Dieu et autres textes «On sait bien que ce qu'on a en fait de bien, richesse, pouvoir, considération, connaissances, amour de ceux qu'on aime, prospérité de ceux qu'on aime, et ainsi de suite, ne suffit pas à satisfaire. Mais on croit que le jour où on en aura un peu plus on sera satisfait. On le croit parce qu'on se ment à soi-même. Car si on y pense vraiment quelques instants, on sait que cela est faux.» Un cheminement vers la paix intérieure servi par une langue belle et simple qui va droit au cœur.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Paul Petit