Suivez-nous
2, Le Livre malazéen des Glorieux Défunts, t2 : Portes de la maison des morts vol 1, roman
EAN13
9782702137796
ISBN
978-2-7021-3779-6
Éditeur
Calmann-Lévy
Date de publication
Collection
Fantasy (2)
Séries
Le livre malazéen des glorieux défunts (2)
Nombre de pages
396
Dimensions
24 x 15,4 x 2,5 cm
Poids
472 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Code dewey
848
Fiches UNIMARC
S'identifier

2 - Le Livre malazéen des Glorieux Défunts, t2 : Portes de la maison des morts vol 1

roman

De

Traduit par

Calmann-Lévy

Fantasy

Indisponible

Autres livres dans la même série

Dans le désert de Raraku, en plein cœur du continent de Sept Cités tombé sous la domination de l'Empire malazéen, la révolte gronde : la prophétesse Sha'ik et ses fidèles, avec l’appui fortuit d’anciens Brûleurs de Ponts réprouvés las de l’absolutisme de l’impératrice Laseen, préparent le Tourbillon, la Guerre Sainte contre l’occupant annoncée dans le Livre de Dryjhna. D'une ampleur inédite, tant par sa taille que par sa sauvagerie, ce maelström de sorcellerie et de folie guerrière va entraîner l'Empire malazéen tout entier dans un des conflits les plus sanglants de son histoire, changeant les destinées et donnant naissance à des légendes… Avec Le Livre Malazéen des Glorieux Défunts , Steven Erikson nous propose une immersion totale dans un monde plein de bruit et de fureur d’une incroyable véracité. Légions de dieux, mages, dragons et humains vivent et meurent dans ce chef-d’œuvre de la fantasy guerrière, à ranger aux côtés de La Compagnie noire de Glen Cook ou des Chroniques de Thomas l’Incrédule de Stephen R. Donaldson. « Erikson impose le respect… Rares sont les livres qui forcent leur lecteur à altérer sa perception de la réalité. »                                                                                   Stephen R. Donaldson « Il y a peu de personnages ternes dans Les Portes de la Maison des Morts, tout simplement car l'époque et la guerre ne le permettent pas. »                                                                                   Elbakin.net Illustration d’Alain Brion
S'identifier pour envoyer des commentaires.