Suivez-nous
Format
Broché
EAN13
9782918061243
ISBN
978-2-918061-24-3
Éditeur
VISAGE VERT
Date de publication
Nombre de pages
296
Dimensions
23,5 x 15,5 x 1,6 cm
Poids
505 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Chants de désir, chants de mort. Anthologie de sirènes

Visage Vert

Offres

Chants de désir, chants de mort. Anthologie de sirènesTextes recueillis et postfacés par Delphine Durand.« La lune, au loin, pâlissait les flots ; il regardait monter l’astre et, pendant que s’épandait la lumière blonde, il écoutait de flottantes harmonies. Peu à peu, elles se précisèrent, s’accrurent et il entendit une voix. Que disait-elle ? Sans doute il en comprit les étranges paroles car, brusquement, il se leva, traversa les couloirs endormis, arriva près de la porte basse qui donnait sur la falaise, l’ouvrit sans crainte et resta immobile sur le pas. La voix vint à lui plus nette et plus séductrice. C’était l’appel. Rayonnant de jubilation et de tendresse, il mit le pied sur la première marche de l’escalier conduisant à la mer, et, comme il allait descendre, il la vit. Elle sortait de la vague blanche, relevant de son bras d’albâtre ses cheveux d’or, égrenant sur son sein les perles marines. Elle continuait à chanter sans le regarder ; soudain elle leva vers lui les yeux, des yeux verts, des yeux d’abîme. »Paul Arène • Henry Bordeaux • Bernard Lazare • Charles Le Goffic • Jules Lemaître • Camille Lemonnier • Camille Mauclair • Catulle Mendès • Pierre Mille • Henri de Régnier • Maurice Renard • Jules Ricard • Jean de Tinan • Gustave Toudouze • Renée Vivien • Jacques YvelQu’elle se nomme sirène, mermaid, ou morgane… la créature mi-femme mi-poisson a parfois été considérée comme un « symbole de la faute, du péché, de la souffrance, de la malédiction, de la mort »… mais aussi de toutes les passions, donnant prétexte à d’inspirés dévoiements littéraires comme le démontre la présente anthologie. En effet, Chants de désir, chants de mort, qui rassemble pour la première fois vingt-trois textes « fin de siècle » de seize poètes et écrivains de langue française, témoigne d’un engouement aussi singulier que fécond pour la « petite femme de la mer ».
S'identifier pour envoyer des commentaires.